“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Quarante ans au service du tennis

Mis à jour le 01/02/2016 à 05:10 Publié le 01/02/2016 à 05:10
Michel Borfiga
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Quarante ans au service du tennis

Michel Borfiga fait partie du patrimoine tennistique azuréen depuis maintenant 40 ans.

Michel Borfiga fait partie du patrimoine tennistique azuréen depuis maintenant 40 ans. Joueur professionnel de 1978 à 1984, il a joué la Coupe Davis avec Monaco. Membre de l’équipe de France Militaire en 1978 avec un certain Yannick Noah qui est un ami de longue date, sa plus belle performance fut sa victoire sur Henri Leconte au tournoi de Nice. A sa reconversion, il a entrainé l’équipe de Monaco de Coupe Davis et fut professeur au Monte-Carlo Country Club. En 1991, il crée son club à Eze qui devient en quelques années l’un des plus performants de la côte d’Azur. Figure incontournable, connu et reconnu pour ses qualités humaines comme pour ses compétences pédagogiques.

Que peut-on vous souhaiter pour 2016 ?
Beaucoup de bonheur et la santé pour nos adhérents qui sont des amis. Je souhaite apporter du plaisir à tous les joueurs et particulièrement aux enfants, qu’ils soient équilibrés et heureux de vivre à travers le sport.

N’y a-t-il pas trop de clubs entre Villefranche et Menton ?
Il y a effectivement 118 courts homologués sur ce territoire. C’est un souci mais chacun doit pouvoir travailler avec ses qualités et ses particularités. A nous d’être très professionnel et d’apporter les petits plus qui font la différence. C’est la raison pour laquelle beaucoup de structures se diversifient en ajoutant du padel ou du calcetto, disciplines actuellement en plein essor. »

Quel est le label Borfiga qui fait la différence ?
Il y a une méthode Borfiga et une devise à laquelle nous tenons : être sérieux sans se prendre au sérieux. C’est ma philosophie et celle des enseignants qui m’entourent. Je demande à mes équipes d’aimer ce qu’ils font, d’aimer le sport, d’aimer les enfants et d’aimer les gens. C’est très important pour moi, les membres de mes clubs sont des amis et font partie de ma famille.

Y a-t-il une vie en dehors du tennis ?
Il ne faut pas poser cette question à mon épouse ! Nous avons une grande famille et nous aimons nous retrouver souvent. Le plaisir de la vie passe par le plaisir de la table et c’est une priorité pour nous. »

Quels sont les projets à brève échéance ?
Nous commençons la construction d’un court de padel et d’un terrain de foot à 5 à Eze tandis qu’à la Turbie, nous essayons de développer le club, de faire venir davantage de joueurs et d’enfants, un court de padel serait aussi un plus. L’idée serait de permettre aux membres de passer d’un club à l’autre facilement, selon leurs envies.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.