“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Open junior de Cap-d'Ail: entre "sagesse et ambition"

Mis à jour le 31/03/2016 à 05:02 Publié le 31/03/2016 à 05:02
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Open junior de Cap-d'Ail: entre "sagesse et ambition"

La 19e édition de l'Open junior de Cap-d'Ail débute samedi.

La 19e édition de l'Open junior de Cap-d'Ail débute samedi. Un événement incontournable dans l'agenda tennistique azuréen. Le maire de Cap-d'Ail, Xavier Beck, fait ici le point sur ce tournoi qui mobilise les services municipaux et rassemble pendant une semaine, sur les courts de la plage Marquet, l'élite des espoirs du tennis mondial.

Quelle place occupe le tournoi de Cap-d’Ail dans le printemps du tennis azuréen?
Notre région est une terre de tennis avec 45000 licenciés, plaçant ce sport avant le foot en termes d’effectifs licenciés. Au printemps, notre département accueille six tournois internationaux qui se succèdent entre début avril et fin juin, date d’entrée en lice de Roland Garros. Nous sommes fiers d’avoir le privilège d’ouvrir le festival du tennis azuréen qui transforme les Alpes-Maritimes en capitale mondiale du tennis.

Quelle est la place du tennis dans la commune?
Cap-d’Ail est une ville sportive. Nous menons une politique dynamique de soutien et d’encouragement de nos clubs sportifs, tant pour leurs équipements et leur fonctionnement que pour les manifestations qu’ils organisent. Le tennis occupe ici une place privilégiée à double titre. Tout d’abord, le TC Cap-d’Ail, fort de ses 759 licenciés, présente le 6e effectif de la ligue Côte d’Azur qui compte 204 clubs. Ensuite, l’Open junior est notre événement sportif phare, que nous soutenons et accompagnons depuis sa création. La commune est totalement investie dans sa préparation. Notre objectif est, dans la limite de nos moyens, d’optimiser sa progression et son attractivité.

Quelles améliorations sont envisagées?
Nous essayons de conjuguer sagesse et ambition. Chaque année, nous nous efforçons de progresser. Nous investissons dans le confort de nos hôtes afin d’attirer les meilleurs. Nous avons établi une connexion wifi, un salon de relaxation pour les joueurs et un QG du tournoi spacieux et convivial. Nous avons ensuite procédé à la construction d’une tribune fixe sur le court central. Cette année, nous disposerons aussi d’un court supplémentaire en “master clay”, surface homologuée par la FFT, sur le site Apollinaire en centre-ville. Pour l’an prochain, est prévue la réfection du club house et des vestiaires, qui ne sont plus adaptés aux normes d’un tournoi international. La réfection des cinq courts est envisagée pour les années suivantes et nous ne perdons pas espoir de parvenir à construire un ou deux courts supplémentaires. Il faut bien comprendre que le tournoi bénéficie d’un site idyllique mais sensible. Il faut laisser aux choses le temps de se construire et grandir patiemment.

Les principaux partenaires du tournoi sont-ils fidèles?
Oui, depuis le début. Outre la Ville, les partenaires institutionnels que sont le conseil régional et le conseil départemental, la FFT et la ligue Côte d’Azur ont toujours répondu présents. Je remercie particulièrement le président Pitzini et la ligue, qui apportent cette année une aide supplémentaire. Le tournoi peut également compter sur de nombreux sponsors qui soutiennent le Tennis Club de Cap-d’Ail tout au long de l’année et accentuent leur présence au moment du tournoi.

Des inquiétudes à quelques jours de l’ouverture?
Nous sommes sereins au niveau de la gestion de l’événement, parfaitement maîtrisée par l’équipe organisatrice. Il reste un paramètre qui nous échappe, la météo, qui a souvent perturbé le bon déroulement du tournoi dans le passé. Dans ces moments plus tendus, nous pouvons heureusement compter sur nos excellentes relations avec des clubs voisins qui récupèrent des matchs de rattrapage. J’en profite pour remercier le TC Beaulieu, le Monte-Carlo Country Club, le TC Villefranche et le Nice LTC.

Votre regard sur le plateau de cette année?
La liste des engagés fait apparaître un plateau sportif de haut niveau, très homogène et encore plus cosmopolite que les années précédentes. On retrouve les grandes nations du tennis mais également des représentants de la Chine, l’Egypte, la Géorgie, le Mexique, la Turquie et le Togo. Plusieurs teams débarquent en force avec des ambitions élevées comme la Russie, la Grande Bretagne, l’Italie et la France. Les Tricolores Martineau, Tessa et Furness joueront à fond leur rôle d’outsiders dans un tableau dont les favoris sont l’Italien Summaria et le Russe Aleschev. Dans le tableau féminin, ressortent les noms de l’Italienne Pieri, la Roumaine Gavrila, la Hollandaise Kruijer et l’Anglaise Lazic. À titre personnel, je suivrai avec attention deux espoirs locaux, le sociétaire du MCCC, Benjamin Vacherot, et le Niçois Elliot Benchetrit.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.