Rubriques




Se connecter à

Monte-Carlo: Davidovich bat Fritz et jouera sa première demie en Masters 1000

L'Espagnol Alejandro Davidovich, 46e mondial, s'est qualifié vendredi à Monte-Carlo pour sa première demi-finale de Masters 1000 en écartant l'Américain Taylor Fritz (13e) au terme d'un match accroché remporté 2-6, 6-4, 6-3 en 2h25.

AFP Publié le 15/04/2022 à 14:23, mis à jour le 15/04/2022 à 14:38
Alejandro Davidovich. Photo Jean-François Ottonello

Tombeur du N.1 mondial Novak Djokovic au 2e tour, Davidovich (22 ans) affrontera le vainqueur du quart opposant le Bulgare Grigor Dimitrov (29e) au Polonais Hubert Hurkacz (14e) pour tenter de se hisser en finale.

Le score de la première manche ne reflète pas l'intensité du set et à quel point Fritz a été mis sous pression sur chacune de ses mises en jeu. L'Américain s'est plaint de douleurs au ventre, au point de faire venir le médecin à deux reprises, mais il a réussi à boucler la première manche en réussissant un second break.

Mais Davidovich avait déjà démontré mardi face à Djokovich sa capacité à s'accrocher sur chaque balle, chaque point, chaque jeu, sans hésiter à plonger jusqu'à s'en faire saigner.

 

Et Fritz, vainqueur en mars à Indian Wells, en a fait les frais à son tour vendredi.

Il a en particulier manqué deux points dans la deuxième manche, à 3-2 pour s'offrir une balle de break puis à 4-5 pour offrir une balle de set à son adversaire (l'Américain a été surpris de voir un smash lui revenir dessus et a commis une faute) et vu Davidovich égaliser à une manche partout.

Dans la manche décisive, un smash dans le filet de Fritz a donné deux balles de match à Davidovich: la première a été sauvée, mais sur la seconde, l'Espagnol a lâché un énorme coup droit gagnant long de ligne synonyme de billet pour le dernier carré.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.