“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les dessous de l'ITF de Cap-d'Ail : l'arbitrage

Mis à jour le 07/04/2016 à 05:06 Publié le 07/04/2016 à 05:06
Le directeur sportif Yannick Meloux, ici pendant le tirage au sort de dimanche.

Le directeur sportif Yannick Meloux, ici pendant le tirage au sort de dimanche. O.-V. M.

Les dessous de l'ITF de Cap-d'Ail : l'arbitrage

Lorsqu'on pense « tennis », on voit les joueurs, l'arbitre perché sur sa chaise haute, les ramasseurs de balles et peut-être, aussi, les juges de ligne.

Mais un tournoi de tennis comme celui de Cap-d'Ail ne se résume pas à cette partie émergée de l'iceberg, qui cache, en dessous, plusieurs dizaines de « petites mains » indispensables à la compétition. L'arbitrage par exemple.

Sur les courts, les onze membres du team d'arbitrage mandatés par la Fédération...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct