Le Monégasque Hugo Nys décroche un titre en double sur un circuit professionnel

Depuis plus d’un mois, Hugo Nys propose son meilleur tennis avec son partenaire de double. Le Monégasque s’est vu récompenser dimanche avec un titre au Moselle Open de Metz.

Article réservé aux abonnés
Adrien Santucci Publié le 28/09/2022 à 10:00, mis à jour le 28/09/2022 à 09:47
Le Monégasque Hugo Nys, à gauche, et son compère polonais Jan Zielinski titrés à Metz. Photo Pascal Brocard/Le Républicain Lorrain

Il ne faut pas avoir peur de le dire. À l’heure d’aujourd’hui, Hugo Nys et son partenaire polonais Jan Zielinski sont l’une des paires les plus en forme du circuit, avec de très bons résultats à la clé. Sur ce dernier mois, ils ont fait finale à Winston Salem, quart de finaliste en Grand Chelem à l’US Open en étant éliminés par les numéros un mondiaux en trois sets accrochés, et enfin victorieux à Metz dimanche. Une période faste qui s’explique par une totale confiance. Les deux compères ont commencé à faire équipe en mars, même si Hugo Nys a dû jouer avec le Français Fabrice Martin la saison sur herbe, puisque Zielinski était blessé.

"Nous avons notre place, on a faim"

Depuis le début de la tournée américaine, les deux coéquipiers comptent bien poursuivre ce bout de chemin ensemble, et difficile de leur donner tort, tant leur association est bénéfique. Comme l’admet sans concession Hugo Nys: "Notre plan est vraiment de jouer ensemble tous les tournois. Le feeling passe bien entre nous, on est en osmose sur le court, et les automatismes se créent instinctivement. On l’a vu en faisant un super enchaînement entre Winston Salem, l’US Open, et maintenant Metz en indoor."

Ils ont su faire preuve d’une extrême sérénité dans les moments chauds de leur finale en Moselle, puisque mis à part en Grand Chelem, le double se joue sans avantage, et avec un super tie-break en guise de troisième set.

Le Monégasque qui avait émis le souhait d’un jour gagner un Grand Chelem semble être sur la bonne voie, et en a l’intime conviction: "Quand on voit notre quart de finale à l’US Open contre Salisbury et Ram, ça prouve qu’on a le niveau et forcément ça donne envie. Nous avons notre place et notre mot à dire. On a faim."

 

Le plein de confiance à Metz

Entre la saison sur dur et celle en indoor, Hugo Nys avait fait un crochet par le Liban pour disputer la Coupe Davis avec Monaco. Menés 2-0 avec ses coéquipiers à l’issue du premier jour, il a sonné la révolte avec Romain Arneodo, avant de finalement s’incliner dans le simple décisif.

Une défaite qui a laissé des traces en affectant quelque peu le moral. Pour se maintenir dans le groupe II mondial, il faudra vaincre la République dominicaine à Monaco en mars 2023.

Après ça, il a su repartir de l’avant pour glaner le titre à Metz et faire le plein de confiance. À peine le temps de savourer, qu’il a fallu s’envoler pour la Bulgarie afin de disputer le tournoi de Sofia. Le premier tour est prévu ce mercredi. Avec l’ambition de surfer sur la bonne vague actuelle.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.