“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Il reste encore des places mais il faut faire vite pour réserver": le directeur du Rolex Monte-Carlo Masters présente l'édition 2020 du tournoi

Mis à jour le 20/02/2020 à 19:25 Publié le 20/02/2020 à 19:24
Rafael Nadal au Rolex Monte-Carlo.

Rafael Nadal au Rolex Monte-Carlo. Photo JFO

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Il reste encore des places mais il faut faire vite pour réserver": le directeur du Rolex Monte-Carlo Masters présente l'édition 2020 du tournoi

Avant les premiers échanges de balles entre les meilleurs du monde sur les courts du Monte-Carlo Country, du 11 au 19 avril, Zeljko Franulovic, le directeur du Rolex Monte-Carlo Masters présente l'édition 2020 du prestigieux tournoi.

Que retenez-vous de l’édition 2019 du tournoi ?
L’un des moments forts restera l’accueil au Palais, par le prince Albert, de onze joueurs, parmi lesquels des résidents et des champions du Top 10. Je retiens aussi la victoire de Fabio Fognini, 51 ans après celle d’un autre Italien, Nicola Pietrangeli. J’ai également noté l’an dernier l’émergence de la jeune génération, avec notamment le beau parcours de Tsitsipas, Medvedev, Auger-Alliassime et Thiem, les trois premiers étant d’ailleurs résidents monégasques.

>> RELIRE. Le Rolex Monte-Carlo Masters, ce n’est pas que du tennis

Beaucoup de jeunes joueurs habitent à Monaco. C’est un atout pour ce tournoi ?
C’est intéressant pour nous. D’abord, on peut montrer les qualités de la Principauté, notamment celles du Monte-Carlo Country Club pour les entraînements. Et puis effectivement, c’est plus facile de jouer à domicile. Il est rare qu’un résident ne joue pas le tournoi.

Zeljko Franulovic, directeur du Rolex Monte-Carlo Masters.
Zeljko Franulovic, directeur du Rolex Monte-Carlo Masters. Photo Dylan Meiffret

Quoi de neuf, cette année, pour la 114e édition du Masters 1.000 de Monte-Carlo ?
Nous venons de terminer une période de construction de bâtiments au Monte-Carlo Country Club, qui aura duré quatre ans. Maintenant, le moment est venu de profiter de ces nouvelles installations, surtout pour les joueurs. Ils disposent d’un nouveau restaurant, d’un nouveau lounge, d’une nouvelle salle d’interview. La nouveauté de cette année, c’est l’ouverture du Wild Car Bar, qui redevient donc un bar, comme à l’origine, à la place du Pro Shop qui a été transféré près du court central.

Comment se porte le Rolex Monte-Carlo Masters ?
Le nombre de spectateurs et les audiences télé montrent le succès de ce tournoi. Mais on peut difficilement accueillir plus de 135 656 spectateurs car nous sommes limités par notre capacité d’accueil. Nous remplissons bien le site, avec le central qui compte 10 100 places. Le succès se mesure aussi par la couverture télé (Eurosport, C8) et la diffusion dans 200 pays. C’est énorme.

Et l’édition 2020 ?
Elle se présente très bien. Il reste encore des places disponibles mais, en fonction des journées, il faut faire vite pour réserver. Les journées de vendredi et samedi sont déjà très bien remplies.

Sur le Top 10 mondial, qui sera là ?
Nous avons une grande chance : les dix-huit actuels meilleurs joueurs du monde sont européens. C’est donc facile pour eux d’entamer la tournée européenne ici à Monaco. Ils seront donc presque tous là. Mais je ne veux pas trop m’avancer, je ne voudrais pas que ça nous porte la poisse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.