“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Du lourd pour la 110e du Monte-Carlo Rolex Master

Mis à jour le 07/04/2016 à 05:07 Publié le 07/04/2016 à 05:07
En haut, de gauche à droite : Roger Federer, Stan Wawrinka et Novak Djokovic. En bas de gauche à droite : Andy Murray et Rafael Nadal

En haut, de gauche à droite : Roger Federer, Stan Wawrinka et Novak Djokovic. En bas de gauche à droite : Andy Murray et Rafael Nadal Photos EPA/MaxPPP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Du lourd pour la 110e du Monte-Carlo Rolex Master

9 des 10 premiers joueurs mondiaux seront présents sur la terre monégasque. Côté Français, Tsonga, Gasquet, Monfils, Simon et Paire sont les têtes d'affiche de cette 110e édition...

Hormis le finaliste de Miami, Kei Nishikori, tous les cracks sont annoncés : neuf des dix meilleurs joueurs du monde à fouler la terre battue monégasque, ou plus précisément celle du Monte-Carlo Country Club, situé à un lancer de balles de la frontière monégasque sur la commune de Roquebrune-Cap-Martin.

Le plateau est donc exceptionnel, à la mesure d'un tournoi plus que centenaire et qui a gagné sa place parmi les monuments du tennis mondial. Monaco, comme toujours, marque le grand début de la saison sur terre, cette poussière ocre qui va incruster les chaussettes des joueurs et possiblement, redistribuer les cartes... Pour Novak Djokovic, qui écœure ses adversaires et semble aujourd'hui se balader sur une autre planète (près de 900 points d'avance au classement ATP sur son second, Andy Murray) l'objectif sera de retrouver le rythme des glissades contrôlées sur la route du seul titre majeur (Roland-Garros) qui manque à son phénoménal palmarès.

Pour l'ancien roi incontesté du Monte Carlo Country Club, Rafael Nadal (8 fois vainqueur à Monaco), le but sera tout autre... En ce début d'année, on pensait l'Espagnol revenu pas si loin de son meilleur niveau, mais son tennis s'est remis à dérailler. Nadal n'a disputé qu'une finale, pour sa rentrée à Doha, avant de tomber d'entrée à Melbourne (Verdasco). Ses bourreaux ? Thiem (Buenos Aires), Cuevas (Rio) et même Dzumhur sur abandon à cause d'une insolation à Miami. Pour Nadal le Majorquin de Porto Cristo, qui a toujours considéré Monaco comme sa 2e maison, la saison sur terre battue peut donc servir de réhabilitation. Son compteur en Masters 1000 (27 titres) est bloqué depuis deux ans et sa victoire à Madrid (2014). ça commence à faire long.

Federer, le retour

Autre longueur du temps : cela fait plus de 70 jours que Roger Federer n'a plus disputé un match. Le Bâlois s'est blessé au genou droit... en préparant le bain pour ses jumelles, au lendemain de sa 1/2 finale perdue à Melbourne contre Djokovic. Résultat : la première opération de sa carrière (arthroscopie du ménisque).

Le Suisse devait effectuer son retour à Miami, mais, affaibli par un virus, il a repoussé son come-back à Monte-Carlo. Un tournoi que Roger la classe n'a jamais remporté, pourtant si proche en 2014 (battu 4/6, 7/6, 6/2 en finale par Wawrinka).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.