“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Djokovic éliminé dès le premier tour du Monte-Carlo Rolex Masters

Mis à jour le 14/04/2016 à 09:41 Publié le 14/04/2016 à 09:38
C'est l'hécatombe pour Djokovic à Monaco!

C'est l'hécatombe pour Djokovic à Monaco! Photo JFO

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Djokovic éliminé dès le premier tour du Monte-Carlo Rolex Masters

Le numéro 1 mondial et tenant du titre, Novak Djokovic, intouchable cette année, a été sorti par le 55e joueur mondial. Un véritable choc !

«Djoko est un diesel». «Nole s’adapte au niveau de son adversaire». «Vesely va finir par craquer». Cette défaite était tellement insensée, impensable, irréaliste, que tous les spectateurs imaginaient, anticipaient déjà le fabuleux come-back du Serbe.

D’ailleurs le public du court Rainier-III a véritablement attendu les ultimes instants de la rencontre pour pousser celui qui vit en Principauté depuis 8 ans, malgré sa tenue rouge et blanche de circonstance.

Sauf que le Tchèque a tenu bon jusqu’au bout. Solide au service, inventif dans l’échange, où il a alterné les frappes puissantes et les amorties, il a infligé la première véritable défaite au numéro 1 mondial depuis près de huit mois (Federer en finale de Cincinnati en août dernier, même si le Serbe avait aussi abandonné face à Lopez à Dubai en février).

Le tenant du titre était passé à côté de son match, mais au moment d’évoquer ce cataclysme dans le petit monde du tennis, l’homme aux quatorze Grands Chelems évitait le catastrophisme.

«C’est la preuve que personne n’est imbattable. Cela m’est arrivé si souvent de perdre un match, ce n’est pas la première fois. Je dois féliciter mon adversaire, qui a été très solide. J’ai vraiment très mal joué, mais je ne veux rien enlever à la performance de mon adversaire».

Sauf qu’elle est tellement inhabituelle (voir encadré), qu’elle pose quelques questions. Est-ce un simple accident de parcours, une adaptation difficile à la surface ? Ou est-ce plus grave, inquiétant un mois avant Roland-Garros, un coup d’arrêt dans son hégémonie actuelle ? On le sait, la terre battue est la surface que le meilleur joueur de la décennie a le plus de mal à apprivoiser.

D’ailleurs, le Grand Chelem de la Porte d’Auteuil est le seul qui manque à son palmarès XXL. Mais à écouter l’analyse du battu du jour, ce coup d’arrêt n’entamait pas sa confiance.

«J’ai commencé l’année incroyablement bien. Ce match ne va pas perturber ma préparation pour le reste de la saison. Je suis encore en confiance, je pense toujours que je joue le meilleur tennis de ma vie en ce moment. Je vais juste me reposer, parce c’est de cela dont j’ai besoin. Ce temps de repos sera bénéfique surtout mentalement. Ensuite, je retournerai à l’entraînement, sur cette surface qui est totalement différente des autres et j’espère faire de mon mieux au prochain tournoi».

En attendant la suite de sa saison, une armée d’outsiders ont déjà le couteau entre les dents après l’élimination de l’ultra-favori du tournoi. A commencer par Gaël Monfils, qui jouera donc aujourd’hui Jiri Vesely.

L’effet de surprise ne marchera plus.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.