"C'est un record": le Monte-Carlo Country Club a fait le plein d'adhésions en 2022

En bonne santé, le Monte-Carlo Country Club attaque 2023 avec un nombre record de membres et la volonté de mettre en avant ses différents tournois organisés à l’année.

Article réservé aux abonnés
Yannis Dakik Publié le 09/01/2023 à 11:15, mis à jour le 09/01/2023 à 10:38
Eric Domérégo, directeur adjoint du Monte-Carlo Country Club. Photo Jean-François Ottonello

Eric Domérégo, directeur adjoint du Monte-Carlo Country Club dresse le bilan de 2022 et évoque la nouvelle année avec sérénité.

Comment se porte le club?

Il se porte très, très bien. Pourtant on a traversé la période pas facile du Covid. Nous avons bénéficié de la chance que le tennis soit un sport extérieur, sans contact. Hormis les périodes de confinement strict, nous sommes restés ouverts et nos membres ont beaucoup apprécié. Ils ont été reconnaissants de cela, on l’a vu par leur fidélité. On a vu que le tennis a connu un regain grâce, malheureusement, aux gens qui pratiquaient d’autres activités et qui ont été pénalisés. Certains se sont remis au tennis; d’autres se sont mis au tennis. Cela a créé une belle dynamique au niveau du club avec une progression au niveau des membres.

Il ne faut pas oublier que le MCCC c’est aussi plus de 2.000 membres…

Oui, on a terminé la saison 2022, qui se clôture le 30 septembre, à 2.205 membres. [...] Pour nous c’est un record. Depuis qu’Éric Seigle a pris ses fonctions en 2018, le club est en constante progression.

Le MCCC met aussi l’accent sur d’autres activités comme le squash, le fitness, le yoga…

Oui, toutes ces activités sont sur l’enceinte du club. Il faut savoir qu’il fait quasiment 4 hectares. C’est assez vaste mais il faut une ingéniosité pour toutes les caler sur le club [rires]. Nous les avons énormément développées, notamment avec le multi-activités des enfants. Même si nos membres s’inscrivent pour le tennis, et ça reste notre cœur de métier, je pense qu’ils sont très contents d’avoir dans la même enceinte du tennis, une piscine, une salle de fitness très haut niveau où vous pouvez faire de la préparation physique. La nouvelle salle de gym a été inaugurée il y a deux ans. La piscine a également été refaite avant l’été 2022.

Un mot sur les différents tournois que vous organisez, outre le Rolex Masters?

Il y en a trois, pour être précis. On a un tournoi jeunes ouvert à tout le monde, au mois de juillet. On a accueilli cette année plus de 350 jeunes du monde entier. On a un tournoi adultes qui est limité à 15/1 où l’objectif est plutôt d’accueillir des gens qui n’auraient pas la possibilité de venir. Certains posent des vacances, viennent de loin et prennent une location à Roquebrune-Cap-Martin ou Cap-d’Ail pour y participer. Enfin, on a eu le Masters du Tennis Europe, dont notre présidente Mélanie-Antoinette de Massy a été le moteur - qui est la finale européenne des huit meilleurs -14 ans et -16 ans chez les garçons et les filles.

David Massey va diriger son premier tournoi après le départ de Zejlko Franulovic qui était là depuis 2005…

C’est quelqu’un qu’on connaît bien parce qu’il travaillait à l’ATP. Il était présent à Monaco depuis longtemps et on a travaillé avec lui sur différents dossiers, que ce soit le club ou le tournoi. Il n’est pas en terre inconnue [rires]. On a commencé à travailler avec lui sur l’édition 2022 et ça s’est très bien passé. [...] David s’est parfaitement intégré à l’équipe. Il est très à l’écoute et conscient de l’histoire du club et du tournoi. Je n’ai aucun doute que l’édition 2023 sera une belle édition.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.