“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"On a eu très peur": hantés par le souvenir de la tempête Alex, des habitants de La Vésubie témoignent après le séisme de mardi

Mis à jour le 09/06/2021 à 15:43 Publié le 09/06/2021 à 12:10
Le tremblement de terre de mardi soir a réveillé les traumatismes de la tempête Alex.

Le tremblement de terre de mardi soir a réveillé les traumatismes de la tempête Alex. Photo Dylan Meiffret

Monaco-matin, source d'infos de qualité

"On a eu très peur": hantés par le souvenir de la tempête Alex, des habitants de La Vésubie témoignent après le séisme de mardi

Quand la nature gronde, les habitants de la Vésubie ont particulièrement du mal à dormir tranquille. Mardi soir, un séisme de magnitude 3 sur l’échelle de Richter a été détecté vers 23 heures, avec pour épicentre Saint-Martin-Vésubie.

La secousse s’est fait sentir jusque très bas dans la vallée: des témoignages de Saint-Jean-la-Rivière ont été publiés sur les réseaux sociaux. Pas de quoi faire des dégâts a priori, mais suffisant pour réveiller de vieux démons. Grondements sourds, vitre qui vibre… "Nous avons perçu une onde de choc très importante qui a traversé le salon, suivi d’un bang équivalent à un avion qui passe à basse altitude et franchit le mur du son, écrit Patrick, de la Bollène-Vésubie. Je suis sorti de la maison, mais il n’y avait pas de dégât."

"La maison a bougé"

"Vers 23 heures, à la fin du match de foot, il y a eu un gros bruit et un gros tremblement, raconte Aurélie, autre habitante de La Bollène-Vésubie. Il y a déjà eu des séismes. Mais c’est la première fois qu’on ressent un truc aussi fort. Ça a duré peut-être trois secondes. D’habitude, c’est juste un petit vertige. Là, la maison a bougé. En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti".

Difficile pour Aurélie comme pour de nombreux habitants de la Vésubie, de ne pas penser à la tempête Alex. "Du coup, ça fait peur, avec tout ce qu’on a vécu dernièrement: fin mars, il y a eu une explosion. Et la tempête… Au loin, on voyait des éclairs et dix minutes après, il a commencé à beaucoup pleuvoir. Explosion, tempête, rocher qui tombe de la montagne… On imagine tout". "On a eu peur, répond simplement une habitante de Saint-Martin-Vésubie. Surtout que c’est pas si vieux que ça. La tempête Alex, on est encore dedans".

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.