“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'hommage émouvant du chorégraphe Jean-Christophe Maillot à son ami Karl Lagerfeld

Mis à jour le 18/04/2019 à 12:11 Publié le 18/04/2019 à 13:55
Complices de la princesse Caroline, le couturier et le chorégraphe ont plusieurs fois collaboré ensemble et ils étaient amis.

Complices de la princesse Caroline, le couturier et le chorégraphe ont plusieurs fois collaboré ensemble et ils étaient amis. Photo archives MM

L'hommage émouvant du chorégraphe Jean-Christophe Maillot à son ami Karl Lagerfeld

De retour sur la scène du Grimaldi Forum avec les Ballets de Monte-Carlo, du 25 au 28 avril, le chorégraphe-directeur Jean-Christophe Maillot met pour la première fois des mots sur ses sentiments depuis la disparition de son ami Karl Lagerfeld

Ils avaient tissé une relation de complicité depuis de longues décennies. Collaboré ensemble pour des ballets, pour des soirées de galas. Forcément, la disparition de Karl Lagerfeld en février a affecté son ami, Jean-Christophe Maillot.

"Il me manque, on s’appelait souvent. Il adorait le téléphone, il papotait beaucoup. C’est bête à dire, mais on a toujours l’impression qu’il va répondre. Il est parti avec son élégance habituelle, sans qu’on le voit diminué. La dernière image que j’ai de lui c’est un Karl en forme qui arrive au bureau et qui va bien. Il avait une élégance humaine et intellectuelle assez exceptionnelle, qui lui permettait d’être cassant quand il fallait mais extrêmement ouvert et généreux. Comme il le dit, il n’aimait que les gens qui ne lui ressemblaient pas. Son génie absolu pour moi, c’est d’avoir compris qu’on ne fait rien sans la jeunesse. Il s’est toujours entouré de gens jeunes, ce qui lui a permis de traverser toutes les générations ."

RELIRE INTERVIEW - Jean-Christophe Maillot à cœur ouvert avant le grand retour des Ballets de Monte-Carlo en Principauté


Pourquoi selon vous a-t-il autant marqué l’univers de la mode ?
"Il a été celui qui a resymbolisé Chanel. Mais la mode de Karl, ce sont les codes de Chanel. Son génie a été de s’inventer lui-même un personnage qui le rendait unique, plus que son travail presque. Comme il le disait toujours : “C’est ce que tu fais qui compte’’. Et il avait raison. Autour de lui, il a su générer une équipe incroyable, dont mon fils fait partie d’ailleurs.
Dans le travail, Karl avait une générosité exceptionnelle. Il considérait que la mode ce n’est pas un art, que l’art est ailleurs. L’œuvre d’art, finalement c’était lui. Je pense la même chose pour la danse, il faut arrêter de se prendre la tête. On crée quoi au fond ? La nature est tellement plus riche. C’est une noble mission d’être au service de quelque chose, ça demande beaucoup d’humilité et ce n’est pas plus simple que de se mettre en avant soi-même. Karl restera finalement beaucoup plus dans la mémoire de la mode en ayant été au service de Chanel plutôt qu’un créateur dont aurait perdu la trace. Ce sont de belles leçons que l’on apprend au contact de telles personnalités."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct