“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Incendie rue Plati à Monaco: solidarité pour une mère et son fils

Mis à jour le 19/04/2020 à 20:18 Publié le 19/04/2020 à 20:17
Ce dimanche soir, la cagnotte en ligne avait permis de récolter 4985 euros pour la mère et son fils. Vêtements, jouets, console ont aussi afflué.

Ce dimanche soir, la cagnotte en ligne avait permis de récolter 4985 euros pour la mère et son fils. Vêtements, jouets, console ont aussi afflué. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Incendie rue Plati à Monaco: solidarité pour une mère et son fils

A Monaco, le brasier qui a réduit en cendres le studio de Maryse et Elric, le 9 avril dernier au 32 rue rue Plati, a ému toute une communauté. Une cagnotte en ligne a été mise en place pour eux et les dons affluent tous azimuts.

Un appartement littéralement réduit en cendres. Ce 9 avril, au 32 rue Plati, Maryse Fabre-Bertolotti a tout perdu. « Il ne reste peut-être que quelques papiers récupérables dans le coin chambre », souffle-t-elle.

Par miracle, cette Monégasque de 41 ans et son fils Elric, onze printemps au compteur, étaient absents du studio, niché au quatrième et dernier étage de la Villa Rigazzi, lorsque le brasier est parti de la cuisine. Sans doute un dysfonctionnement électrique que l’expertise, prévue mi-mai, pourrait confirmer.

Trente petites minutes d’absence auront suffi. « On était partis faire des courses. Lorsque je suis arrivée sur le palier, j’ai vu de la fumée qui passait sous la porte. Je suis rentrée, tout en interdisant à mon fils de rester sur le palier, j’ai fait disjoncter le compteur et j’ai essayé de sauver nos animaux », poursuit-elle.

Elle arrivera à extirper des flammes Maya et Loulou, les deux chats du foyer. Pas Pépite, le hamster, ni les poissons. Cet acte spontané d’héroïsme envers ses animaux de compagnie lui vaudra six jours d’hospitalisation au Centre hospitalier Princesse-Grace, pour avoir inhalé du monoxyde de carbone.

4.985 euros récoltés

Dans les heures suivant l’incendie, la Direction de l’action et de l’aide sociale (DASO) mettait en place, pour la mère et son fils, un suivi social et un relogement au cœur d’un immeuble domanial, avenue Crovetto Frères. Un studio entièrement meublé et équipé du matériel de première nécessité.

« Ce logement sera mis à sa disposition le temps nécessaire à la réalisation des travaux et à sa réintégration dans le studio dont elle est locataire à la rue Plati », précise la DASO.

En découlait, dans la foulée, une générosité tous azimuts. Proches de la famille, voisinage, réseaux sociaux, associations… Mais aussi les parents d’élèves de la 7eC aux Révoires, la classe du jeune Elric, qui ont mis en place une cagnotte en ligne. Initiative relayée à l’intégralité de la structure scolaire par la directrice, Isabelle Biancheri.

« On s’est dit qu’à plusieurs, c’était sans doute la meilleure façon de les aider, confie Magali Ibarra Lamilla, dont la fille est en classe avec Elric. Tout le monde est, certes, confiné et isolé mais ce lien et cette aide étaient une évidence. On s’imagine tous à leur place. Ce qui leur est arrivé est imprévisible. Ils ne sont pas seuls dans cette difficulté. »

Ce dimanche, la cagnotte compte 93 participations pour 4.985 euros collectés.

« Je suis sur les fesses »

Cette aide providentielle est complétée par moult dons : vêtements, jouets, équipements pour le logement, dessins… Tout sera fait, aussi, pour permettre à Elric de reprendre, normalement, le chemin de l’école à partir du 11 mai. Date théorique de reprise des cours.

« L’Éducation nationale monégasque, l’association Children and Future, notamment, se sont joints pour qu’il puisse être équipé pour l’école. Ils vont offrir une tablette ou un ordinateur », remercie déjà Maryse Fabre-Bertolotti

Une bienveillance que la maman, encore meurtrie par cet événement de vie, n’est pas prête d’oublier. « J’ai commencé à réaliser une fois sortie de l’hôpital et posée dans le nouveau logement. Je suis restée sur les fesses. Je n’arrive pas à trouver de mots suffisamment forts pour remercier tous ces acteurs pour cet élan de solidarité. J’ai peur d’en oublier. Alors merci pour tout ! »

Le message est passé.

Savoir +
Si vous souhaitez participer à cette cagnotte : https://www.leetchi.com/c/revoires-soutien-elric

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.