“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ce lundi soir à la télé, on regarde "Liés pour la vie" sur TF1 ou la série "Le doute" sur France 2

Mis à jour le 07/06/2021 à 16:33 Publié le 07/06/2021 à 17:00
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Ce lundi soir à la télé, on regarde "Liés pour la vie" sur TF1 ou la série "Le doute" sur France 2

Ce lundi soir sur TF1, Laetitia Milot joue le premier rôle de Liés pour la vie, un unitaire adapté du roman éponyme de cette même Laetitia Milot sorti en 2017.

Alors qu’elle s’entraîne pour les Jeux Olympiques, la vie de Lucie bascule en une nuit. La jeune femme est renversée par une voiture et perd l’usage de ses jambes. En plein cauchemar, elle rencontre Marc, un homme cassé par la vie, qu’elle croise par hasard à l’hôpital. Une histoire débute entre eux. Mais ce que Lucie ignore, c’est que Marc est aussi le chauffard qui l’a renversée ce fameux soir...

Liés pour la vie. Ce lundi soir à 21h05, sur TF1.

Le doute sur FR2

Série britannique inédite de six épisodes (trois épisodes ce soir, trois autres la semaine prochaine), Le doute raconte l’histoire d’une femme très riche qui tombe amoureuse d’un homme beaucoup plus jeune, et les conséquences que cette relation va avoir sur sa famille, à l’équilibre déjà fragile. Au casting, on retrouve Julia Ormond, Ben Barnes, Alex Jennings, Nikki Amuka-Bird, Sébastian Armesto, Jemima Rooper, Archie Renaux et Julia McKenzie.

Le doute. Ce lundi soir à 21h05, sur France 2.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.