Rubriques




Se connecter à

"Pop Vox": l'application qui donne de la voie aux habitants et facilite la vie de quartier

Lancé en juin par la Ville de Roquebrune, ‘‘Pop Vox’’ permet de participer à la vie de son quartier en posant des questions, en faisant remonter des observations... Voici comment ça fonctionne.

Anaïs Grand Publié le 07/07/2022 à 09:00, mis à jour le 07/07/2022 à 09:03
Pour l’instant, plus de 200 personnes sont inscrites sur Pop Vox. La municipalité souhaite prochainement élargir son utilisation. Photos Philippe Arnassan

Pop Vox n’a rien d’un réseau social. Mais le site est, à peu de chose près, tout aussi utile.

Lancé début juin par la municipalité de Roquebrune-sur-Argens, le support numérique en ligne a pour vocation d’inciter la population à participer à la vie des quartiers.

De quelle manière? Martine Bouvard, adjointe en charge de la démocratie participative, fait le guide.

Elle ouvre son ordinateur portable, pianote sur son clavier et lance le site www.popvox.fr – également disponible en application mobile. Elle entre ensuite le code postal ainsi que le nom de la commune. C’est parti.

 

"Première chose à faire: s’inscrire. Il faut communiquer son nom, son prénom, son adresse. Ces renseignements n’ont pas vocation à être diffusés. Ils permettent seulement aux administrateurs de vérifier que tout est vrai", insiste-t-elle. Car pour être membre de la communauté, il faut – bien sûr – résider à Roquebrune-sur-Argens.

Une fois l’inscription réussie, l’habitant doit connaître son quartier pour pouvoir s’y abonner. "Il y en a huit, répartis en trois pôles. Deux à la Bouverie, trois au village, même chose aux Issambres. Nous avons publié des cartes pour que ce soit plus facile à trouver."

Dès que c’est fait, il n’y a plus qu’à… participer!

Car là est tout l’objectif. Une question qui concerne le quartier? Suffit de la poser en cliquant sur la pastille orange en bas à droite de l’écran.

Idem pour tout signalement, toute alerte ou toute proposition de covoiturage.

Vocation à être élargi

"Chaque sollicitation est automatiquement attribuée à l’élu dont c’est le domaine, sinon au référent de quartier. D’ailleurs, pour les connaître, nous avons publié les listes et les coordonnées dans le volet “actualités". Ici, il est possible de s’informer sur les comptes rendus des conseils de quartier, sur les prochaines dates de rendez-vous, etc », précise Martine Bouvard en montrant son écran.

 

Pour l’instant, un peu plus de 200 personnes se sont inscrites. Le site, impulsé principalement par l’élue et Patrick Flèche, adjoint en charge des commissions extra-municipales, a vocation à être étendu à d’autres "groupes de travail", comme le conseil municipal des jeunes.

Ne manque plus que vous pour rendre cela réalisable!

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.