“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco Télécom, premier opérateur d'Europe a passer à la 4G++

Mis à jour le 23/10/2015 à 08:40 Publié le 23/10/2015 à 08:32
Monaco Telecom a dévoilé ce jeudi la nouvelle évolution de l'opérateur, avec une puissance augmentée pour l'utilisation d'internet via smartphones.

Monaco Telecom a dévoilé ce jeudi la nouvelle évolution de l'opérateur, avec une puissance augmentée pour l'utilisation d'internet via smartphones. Archives Monaco-Matin

Monaco Télécom, premier opérateur d'Europe a passer à la 4G++

L’opérateur monégasque est le premier en Europe à déployer cette technologie, annoncée comme bénéfique pour l’ensemble des utilisateurs des réseaux mobiles

Leur credo reste inchangé: "Délivrer la meilleure expérience télécom possible". Monaco Telecom avait démarré l'année 2015 en passant son réseau pour téléphones mobiles à la 4G+. Dix mois plus tard, l'opérateur monégasque passe à la 4G++.

Un saut en avant et une « première sur le réseau public européen », s'est félicité hier le président Étienne Franzi à l'occasion du lancement de cette technologie.

Techniquement, trois bandes de fréquence sont désormais consacrées à la 3G, totalisant 60 MHz de spectre, ce qui permet d'atteindre des performances allant jusqu'à 450 Mbps en pleine puissance. Et un débit moyen de 223 Mbps en zone extérieure.

"Confort pour tous"

Des chiffres semblables à des hiéroglyphes pour qui n'est pas du domaine, mais qui signifient une puissance augmentée pour permettre, notamment, l'utilisation plus souple et rapide des services internet sur les smartphones.

Le hic? Pour l'instant, aucun smartphone sur le marché ne permet d'être connecté à la 4G++. Le prochain modèle de Samsung le sera, et Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom assure que l'entreprise "sera vigilante" pour proposer commercialement à ses clients des produits compatibles "en restant innovante sur les technologies".

Cependant, le déploiement de la 4G++ devrait être "bénéfique à l'ensemble des utilisateurs", promet-il.

"Le fait de disposer de 60 MHz de spectre(deux fois plus que les opérateurs français et européens selon l'entreprise)offre un confort pour tous les utilisateurs et nous aide à préparer l'avenir. Et nous souhaitons consacrer nos efforts pour placer la Principauté en avant sur ce qui se fait de mieux dans les domaines des télécommunications."

Une nouveauté qui devrait faire effet, notamment, en période de Grand Prix, quand les réseaux sont ultra-sollicités.

En moyenne annuelle, un abonné réalise 50 % de ses usages data avec un smartphone.

Vers la 5G en 2018 ?

Pour atteindre ce nouveau pallier, Monaco Telecom s'est appuyé sur l'expertise technologique de la société Huawei, son partenaire depuis 2013, qui a pour client la plupart des grands opérateurs du marché mondial.

"Nous sommes sur la route du très haut débit", détaille le directeur général adjoint, Philippe Perrin.

"Les réseaux 4G se généralisent partout dans le monde et la 5G, qui est en prospective pourrait être en place à partir de 2018."

Un avenir qui ne laisse pas l'opérateur monégasque insensible. Le président de Monaco Telecom, Étienne Franzi, l'a lancé comme un défi: "Rendez-vous en février 2 018 pour le lancement de la 5G en Principauté".


La suite du direct