“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le fils de Roger Moore lance un bouquet de chaînes télé monégasques

Mis à jour le 28/03/2018 à 21:26 Publié le 28/03/2018 à 21:24
ChristianMoore et Vincent Roger devant la maquette du satellite qui diffusera la chaîne Superyacht TV.

ChristianMoore et Vincent Roger devant la maquette du satellite qui diffusera la chaîne Superyacht TV. Photo L.M.

Le fils de Roger Moore lance un bouquet de chaînes télé monégasques

C’est l’histoire d’une rencontre. Du Dr Ilhami Aygun avec Christian Moore (lire ci-dessous). Puis de Christian Moore, à la tête de SSI Média, avec Vincent Roger, le PDG de Mobibase, une entreprise sophipolitaine.

 La rencontre des satellites, de la production télévisuelle, et de la création et distribution de chaînes. Un cocktail détonnant qui, conjugué avec les moyens que l’on peut trouver à Monaco, va donner naissance au premier bouquet de chaînes de télévision monégasque.

"Tout a commencé avec le constat que Monaco voulait clairement plus de visibilité dans le monde, plus de production locale pour les Monégasques, mais aussi pour les résidents, explique Christian Moore. La visibilité par le cinéma et par la télévision est très importante car elle donne à l’extérieur une image de Monaco telle qu’elle est mais aussi de la direction que la Principauté veut prendre dans le monde actuel. Pour cela, nous avons naturellement approché une entreprise bien connue sur ce marché: Mobibase."

De Sophia à Monaco

Basée à Sophia Antipolis, Mobibase est dirigée par Vincent Roger et possède le plus grand nombre de chaînes de télévision au monde, dont elle assure la distribution.

Une entreprise qui n’est pas ici en terre étrangère: "Nous avons fait le choix de baser notre infrastructure technique ici à Monaco, dans un accord avec Monaco Telecom. Nous avons été le premier client de la première salle de serveur de Monaco Telecom."

Et c’est précisément ce qui a provoqué la rencontre des trois hommes. Pourquoi Monaco? "L’accord avec Monaco Telecom englobait la capacité de captation satellitaire dont nous avons besoin. Et je crois depuis de longues années au potentiel de Monaco comme place pour l’édition de chaînes de télévision haut de gamme", détaille Vincent Roger.

À la télévision et sur application web

Et on dirait bien qu’il avait raison d’y croire puisque la première chaîne sera lancée la semaine prochaine. Il s’agira de Superyacht TV. Comme les autres chaînes à venir, elle sera proposée en continu sur la télévision, et sous forme de vidéo à la demande sur le web, par le biais d’une application.

Grâce au satellite monégasque de SSI, la chaîne sera diffusée dans 20 millions de foyers, jusqu’au Moyen-Orient, dont 4,7 millions sont éligibles à la haute définition.

À terme, la diffusion couvrirait 1,5 milliard de personnes. Ces téléspectateurs pourront y découvrir des programmes relatifs au yachting de luxe: découvrir les bateaux, leur fabrication, l’artisanat très haut de gamme qui y travaille, mais aussi les accessoires, les ports dans lesquels accoster, ce qui s’y passe.

Bref, tout ce qu’il faut pour préparer ses voyages ou juste pour rêver.

Des chaînes qui ressemblent à Monaco

Suivront bientôt d’autres chaînes. Luxury property TV qui sera consacrée à l’immobilier de luxe, ou révolutionnaire dans sa conception.

Villa, centre commerciaux, musées… tout l’immobilier haut de gamme. Monaco sport channel diffusera tous les sports pratiqués localement, et les grands événements internationaux.

Monaco info international aura pour but de montrer le bien vivre à Monaco et de proposer des contenus de divertissement, en travaillant avec la chaîne d’information Monaco Info.

Et évidemment, puisque ce bouquet a pour vocation de faire rayonner l’image de Monaco dans le monde, il y aura une chaîne Environnement. Un projet qui tient à cœur à Christian Moore et Vincent Roger: "Ce sera une chaîne à vocation pédagogique, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II, qui nous a présenté une douzaine d’autres fondations qui nous ont déjà manifesté leur soutien pour fournir du contenu et animer la ligne éditoriale."


Au service de son altesse

Christian Moore est ravi de pouvoir mettre ses compétences au service de la Principauté.
Christian Moore est ravi de pouvoir mettre ses compétences au service de la Principauté. Photo L.M.

Avec un nom pareil et une telle ressemblance, impossible de ne pas mentionner que Christian Moore est le fils de Roger Moore, l’acteur britannique, disparu l’an dernier en Principauté.

Et si cela ne le gêne pas qu’on le lui rappelle, contrairement à beaucoup de "fils de", c’est que Christian Moore n’a d’abord, à son avis, aucun problème de confiance en lui, mais aussi parce qu’il a une carrière brillante à lui tout seul: "J’ai tourné dans des films dès mon plus jeune âge, j’ai travaillé à la télévision dès mes 17 ans, et je suis devenu producteur de télévision en Californie à l’âge de 24 ans. Après avoir travaillé au cinéma et à la télévision pendant de nombreuses années au Royaume-Uni, je suis allé travailler pour la deuxième plus grosse entreprise de production audiovisuelle aux États-Unis, Associated Television International. Ensuite, j’ai monté ma propre société de production et j’ai travaillé avec les pays d’Europe de l’Est."

Une carrière dans l’ombre qui explique un peu mieux pourquoi le grand public le connaît peu, mais aussi comment son nom inspire confiance aux professionnels du métier.

"Mon expérience m’a mené à cerner ce milieu, à comprendre comment on gère une chaîne. J’ai occupé presque tous les postes de l’industrie, à part la coiffure et le maquillage", lâche-t-il avec humour.

Chez moi, c’est ici

Résident monégasque depuis une dizaine d’années, il a accueilli l’opportunité de créer et gérer ce bouquet de chaînes avec beaucoup de joie: "Ce bouquet de chaînes offrira à Monaco une meilleure visibilité dans le monde.

Et c’est une chance pour moi, car cela m’offre la possibilité de faire ce que je sais faire ici, à Monaco. J’ai grandi dans le coin. Ma famille était très amie avec la famille princière. Chez moi, c’est ici. J’ai ressenti le besoin de rendre quelque chose à Monaco, et de me mettre au service de son altesse sérénissime. Dans tout ce que je fais, j’essaie toujours de promouvoir Monaco du mieux que je peux."

Une tâche qui tient à cœur à ce père de cinq enfants. En homme d’affaires aguerri, il a accepté avec plaisir la vice-présidence de l’Ambassador’s club, un organe présidé par le prince Albert II, et qui a pour mission de participer au rayonnement de Monaco dans le monde.

Au service de son altesse, Christian Moore est sur tous les fronts pour faire briller l’image de la Principauté.


La suite du direct