“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La TV d’Orange étoffe son service de vidéo à la demande

Mis à jour le 02/03/2021 à 08:38 Publié le 02/03/2021 à 08:37
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

La TV d’Orange étoffe son service de vidéo à la demande

A partir du 4 février, la TV d’Orange va donner accès à 9 éditeurs français de services de vidéo à la demande en s’appuyant sur l’interface de VOD Factory, le spécialiste national du secteur.

Avec des thématiques variées, cette offre permet de personnaliser davantage son expérience télé en ajoutant à la carte des films, du soutien scolaire ou des loisirs.

3 services cinéma

Shadowz, propose à 4,99€ par mois se spécialise dans les films d’horreur, les thrillers et le fantastique.

Benshi (4,99€ par mois), c’est une sélection de 200 films spécifiquement dédié aux enfant, à partir de 3 ans.

Enfin Queerscreen est une plateforme qui propose la crème de la fiction LGBT, films et séries, avec des exclusivités et des créations originales, disponible pour 6,98 € par mois.

Apprendre à la maison

SchoolMouv propose un accompagnement scolaire complet de la sixième à la terminale pour 19,99€ par mois.

Des cours de piano ou de guitare sont aussi accessibles avec imusic-school pour 2,99€ par semaine.

Ou, pour pratiquer le yoga, la méditation ou Pilates, rendez-vous sur Le Tigre YogaPlay, proposé à 8€ par mois.

Chasse & Pêche

Les derniers services sont destinés aux amateurs de ces pratiques avec deux chaînes distinctes : Zone300 Chasse et Zone300 Pêche, fortes de plus de 800 productions et ajoutant des nouveautés exclusives tous les jours.

 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.