“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La toute première voiture solaire longue distance a été présentée à Monaco

Mis à jour le 07/10/2019 à 17:05 Publié le 05/10/2019 à 08:46
Du bout du nez jusqu’à l’extrémité du coffre, la face supérieure de la Lightyear One est entièrement revêtue de panneaux solaires.

Du bout du nez jusqu’à l’extrémité du coffre, la face supérieure de la Lightyear One est entièrement revêtue de panneaux solaires. Photo Jean-François Ottonello

La toute première voiture solaire longue distance a été présentée à Monaco

Dans le cadre du salon Vroom, l’entreprise Lightyear One présentait son prototype de véhicule électrique muni de panneaux solaires qui permettent de parcourir 750km avec une seule charge.

Sur le quai devant le Yacht-club, il s’en passe des vertes et des pas encore mûres. Vendredi, c’était le Vroom Summit qui avait installé ses nouveautés.

Cet événement, dont c’était la sixième édition, rassemble des "talents" selon les termes des organisateurs, qui sont en recherche de financement pour se lancer ou se développer. Parmi ceux-là, l’entreprise Lightyear, qui propose une voiture électrique qui a un je-ne-sais-quoi d’une Audi ou d’une Porsche.

Ce qui est bien avec les véhicules électriques, c’est qu’ils peuvent devenir encore plus propres, suivant la provenance de leur énergie. "Le plus propre, c’est l’éolien et le solaire", explique Marcel Lobbes, vice-président finance de Lightyear.

Trio vertueux

Et c’est justement une voiture solaire que propose son entreprise. "L’innovation de cette voiture ne tient pas tant aux panneaux solaires qu’à la conception elle-même de la voiture. Elle a été conçue dans un esprit d’efficience maximum. Nous utilisons des matériaux ultralégers (et responsables), et elle dispose d’un aérodynamisme unique dans l’industrie automobile, avec un coefficient de traînée inférieur à 0.2 [le véhicule le plus aérodynamique de 2018, la Mercedes Class A pointe à 0.22, ndlr] et de moteurs intégrés aux roues. La combinaison de ces trois facteurs permet de consommer très peu d’énergie, et c’est pour cela que mettre des panneaux solaires sur la voiture est cohérent. Sur une voiture plus lourde, ça serait beaucoup moins utile."

Pour toutes ces raisons, ce petit bolide, aux allures de gros coupé sport permet, avec une seule charge, de parcourir une plus grande distance qu’un véhicule électrique classique: 750 km avec une seule charge.

"Elle peut faire 12.500 km par an seulement en solaire, et cela, aux Pays-Bas. Donc ici, avec le soleil qu’il y a, ce serait sans doute 15.000 km", complète Marcel Lobbes.

Le million… de kilomètres

Autre point propre: la Lightyear One a été conçue pour parcourir 1.000.000 km. Et pour être utilisée en autopartage: "Les jeunes générations ne sont pas tellement intéressées par la propriété, ce qu’ils veulent, c’est l’usage."

Avec ce prototype, ils parcourent l’Europe à la recherche de fonds pour développer le produit: "Nous cherchons à lever environ 100/120 millions d’euros, ce qui nous permettrait d’arriver à l’étape de tests et de validation. Ensuite, il y aura l’homologation, et nous espérons livrer les premiers modèles fin 2021."

Le fabricant vante le faible coût d’usage de ce petit miracle technologique, et ils ont raison. Car il faudra quand même débourser 119.000 euros pour l’acquérir. Leur petit tour de démonstration leur a déjà permis de récolter les pré-commandes de 140 automobilistes.

À l’intérieur, le bois et le motif nid d’abeille rappellent l’identité "propre" de la voiture.
À l’intérieur, le bois et le motif nid d’abeille rappellent l’identité "propre" de la voiture. Photo Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.