Rubriques




Se connecter à

Installation de la fibre, travaux à votre charge, restrictions sur Internet... Monaco Telecom répond à vos questions

C’est l’un des futurs défis de Monaco Telecom : créer une communauté avec ses clients pour interagir en permanence jusque sur les réseaux sociaux. En attendant son directeur général, Martin Péronnet, répond aux questions récurrentes des usagers de la fibre à Monaco.

Thomas Michel Publié le 06/12/2021 à 19:05, mis à jour le 06/12/2021 à 15:56
En moyenne l'installation de la fibre chez un particulier dure 4 heures à Monaco. Photo Michael Alesi/Dir.Com.

C’est l’un des futurs défis de Monaco Telecom : créer une communauté avec ses clients. « Un échange réel », martèle Martin Péronnet. « Un Wifi qui ne marche pas, ce n’est pas une fatalité. C’est que quelque chose a été mal fait. Pareil pour une box placée dans un placard, qui chauffe et ne marche pas. Nous relayons de plus en plus de tutos, notamment sur la manière de paramétrer notre box écoresponsable pour réaliser une économie d’énergie. »

Derrière cette annonce, un constat. « La principale raison des appels sur la fibre, c’est de l’aide à l’usage. Nous avons la volonté d’être plus présent, de dialoguer aussi à travers les réseaux sociaux. On le fait sur des groupes Facebook mais il y a très peu de commentaires sur notre propre page. »

Si des études indépendantes viennent régulièrement récompenser les efforts technologiques des équipes Monaco Telecom, Martin Péronnet n’élude aucune question qui fâche. Pour cause, l’usager n’est jamais rassasié quand on lui promet l’excellence. Alors que l’opérateur vient d’obtenir une prolongation de sa concession par l’Etat, Martin Péronnet joue cartes sur table.

 

Pourquoi
la prolongation
de la concession de l'Etat était-elle
si importante?

« Parce qu’on est sur des investissements très longs. On est en train de déployer un réseau fibre qui s’amortit normalement sur 40 ans. C’est donc important de pouvoir se projeter, surtout que l’orientation de nos actionnaires c’est que Monaco Telecom soit une vitrine technologique et qu’on amène ici ce qu’il se fait de mieux : la 5G avant les autres, la fibre à 10 gigas. »

Les Monégasques sont-ils toujours victimes
de restrictions
sur Internet ?

« Il y a eu beaucoup d’améliorations mais ce n’est pas 100 % réglé. Google a beaucoup amélioré la prise en compte de Monaco globalement - le Prince et Frédéric Genta sont d’ailleurs intervenus -, mais il y a un truc pas totalement réglé, c’est YouTube Premium. Est-ce pour des raisons d’ayants droit ? En tous les cas, le sujet n’est pas réglé. À part ça, il n’y a quasiment plus de blocage.

Il faut savoir que les GAFA ont tout changé. Nous sommes dépendants de quelques sociétés aux Etats-Unis pour notre existence numérique. Avec Apple, on a dû batailler pendant des années pour distribuer nous-mêmes des Iphone. Nous avons aussi eu un très bon dialogue avec eux pour que notre 5G soit certifiée dans les téléphones Apple. Ensuite nous étions dépendants du fait qu’Apple permette le roaming (itinérance) 5G dans ses téléphones. Si ce n’est pas le cas, les clients n’ont pas accès à la 5G en France.

Avec Google, certains services ont demandé des développements spécifiques pour être ouverts en Principauté. Notamment la localisation sur Google Maps. On s’est aussi assurés qu’Amazon Prime soit totalement disponible à Monaco, et c’est le cas. »

 

Dois-je faire
des travaux à ma charge pour installer la fibre ?

« Plus des trois quarts des logements / immeubles sont désormais éligibles à la fibre, et ils le seront tous en 2022 à condition que le syndic soit d’accord. Et nous sommes engagés par convention à offrir la même qualité de service à tous les étages. Mais il faut partir du palier et connecter l’appartement et, là, parfois, il n’y a pas ou plus de fourreaux. Deux solutions : soit on passe en apparent - et on a mis au point une fibre plate hyper discrète ; soit il faut faire des travaux et ce n’est évidemment pas l’opérateur téléphone qui va faire des saignées dans les murs. J’ai comparé avec la France, qui a 19 % de problèmes, nous, nous sommes à 7 %. Donc ça existe mais ce n’est pas aussi fréquent, ce qui veut dire que le parc immobilier est mieux entretenu à Monaco.

Aujourd’hui nous avons aussi des techniciens plutôt reconnus comme compétents, mais leur sujet c’est les connexions, pas les IT [technologies de l’information]. Pour que ça fonctionne bien, il faut un bon dialogue. Que les clients aient aussi leur propre réflexion sur ce que veut dire une bonne connexion en termes de travaux. »

La qualité
du WiFi est-elle homogène dans toutes les pièces
du logement ?

« Honnêtement, les problèmes sont plutôt derrière nous. Nous avons eu un bug à régler sur le fonctionnement des smart Wifi, qui a été réglé le 6 juillet. Aujourd’hui, les retours sont plutôt positifs. Maintenant, c’est à chaque fois une conception et c’est vraiment du cas par cas. Dans un appartement moderne avec des câbles et prises RJ45, c’est un bonheur. Sinon, il faut créer un réseau dans lequel chaque smart Wifi doit pouvoir communiquer avec les autres. Et s’il y a des murs porteurs, ça complique les choses. Quand tout va bien, le temps d’installation à domicile est de 4 heures, en comptant un tutoriel d’utilisation du Smart Wifi et de l’Apple TV. »

En moyenne, l’installation de la fibre à domicile demande 4 heures. Photo J.F. Ottonello.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.