“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

lire le journal

Musique

C'est en direct

C'est pour vous

0
0
0
0
1596031200
"De toutes les récompenses que j'ai pu avoir, le fait que Martin Luther King soit venu me serrer la main en 1966 pour ma participation à son premier concert contre le racisme, avec ma chanson Les crayons de couleur, est celle dont je suis le plus fier!"

"J'ai une vie d'homme de 25 ans": les confidences d'Hugues Aufray, qui s'apprête à souffler 91 bougies

Il a été le premier en France à adapter Dylan, a découvert Gainsbourg, puis Béart. Il a appris le picking à Jean-Jacques Goldman, venu lui remémorer cela à Abbey Road, où Hugues Aufray a réenregistré "Stewball", avec Michael Jones. Il a enrichi, enfin, le patrimoine musical français, avec des titres comme "Santiano", "Céline" et même "Le pénitencier", écrit pour Johnny.
0
0
0
0