“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Vivement les fêtes de Noël

Mis à jour le 24/11/2019 à 10:10 Publié le 24/11/2019 à 10:10
Les Monégasques reviennent de loin et espèrent passer Noël sur le podium.

Les Monégasques reviennent de loin et espèrent passer Noël sur le podium. Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Vivement les fêtes de Noël

À six matches de la fin de la phase aller, l’AS Monaco veut continuer sa folle remontée au classement avec un objectif précis, celui de passer les fêtes de fin d’année sur le podium

En début de semaine, le vice-président Oleg Petrov a fait passer un message ambitieux sur les ondes de RMC. À terme, l’AS Monaco aimerait concurrencer le PSG dans la course au titre. « Ce sont des déclarations ambitieuses et je suis content d’être dans un club avec de telles ambitions, a poursuivi Leonardo Jardim. Mais je suis réaliste et je me concentre sur le moment et donc sur Bordeaux. » Une manière de prendre du recul sur une vision idéaliste de l’avenir de l’ASM. Mais il faut bien avouer que le club du Rocher va mieux. « On n’est qu’à trois points du podium, on se rapproche du top 3, lance Benjamin Henrichs. Bordeaux est donc une étape importante car on peut lancer une dynamique ». Avec trois victoires sur les quatre derniers matches de Ligue 1, Monaco a trouvé un braquet plus en adéquation avec ses ambitions européennes. Le début de saison chaotique semble oublié. Depuis plusieurs semaines, Jardim a trouvé son schéma (3-4-1-2), et ses hommes puisque le onze de départ semble immuable.

« L’équipe a progressé collectivement, embraye Jardim. Notamment sur le plan défensif mais c’est logique, quelque part, on a travaillé sur la durée avec une certaine stabilité. Aujourd’hui, on a une force collective ». Pour allier les gestes à la parole, Monaco va pouvoir se tester à Bordeaux puis face au PSG et Lille au Louis-II d’ici la fin de la phase aller. Là, Monaco fera un point. On a la sensation que le groupe s’est lancé comme un défi : passer les fêtes de Noël dans le top 5. A minima. Officieusement, le podium est dans la ligne de mire. Après tout, l’écart est minime (trois points de retard sur le podium) et sur le papier, l’armada monégasque peut tordre tout le monde.

Mais le roster était le même en début de saison quand rien ne fonctionnait. Jardim demandait du temps et de la patience, il a eu les deux. Bordeaux sera un premier révélateur. Jardim encore : « C’est une équipe qui aime la possession. Ils ont mal débuté la saison mais ça va mieux. Bordeaux possède des joueurs qui aiment prendre la profondeur et c’est une équipe qui sait jouer entre les lignes ».

Pour Jardim, c’est un rendez-vous particulier contre un compatriote. « Pendant longtemps, j’étais le seul entraîneur portugais en France, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec Villas-Boas et Paulo Sousa », poursuit Jardim. En Gironde, le respect est immense pour le coach monégasque. « Je connais le travail de Leonardo Jardim à Monaco, j’ai du respect pour son très bon parcours, détaille Paulo Sousa. Ce sera un match très difficile face à une équipe qui est construite pour rivaliser avec le haut de tableau. On doit vouloir la victoire plus que notre adversaire. On doit avoir plus de détermination dans chaque action. »

Mais Paulo Sousa devra composer sans de nombreux titulaires puisque les Girondins seront privés de trois cadres - Mexer, Jovanovic, Otavio - tous suspendus, ainsi que du milieu Aït Bennasser, qui ne peut pas jouer en raison d’une clause incluse dans son prêt lui interdisant de jouer contre Monaco, club auquel il appartient toujours.

Une aubaine pour l’AS Monaco dans sa conquête du podium ? Sur le papier, oui. A une semaine de recevoir le PSG, Monaco doit prendre des points avant de se frotter aux champions de France pour une affiche qui, à l’avenir, pourrait être celle qui doit déterminer le nom du futur champion pour Oleg Petrov.

69

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.