“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vingt buts en trois matchs !

Mis à jour le 20/09/2016 à 05:02 Publié le 20/09/2016 à 05:02
L'équipe des carabiniers du prince a pu compter sur Jan Koller, auteur de quatre buts, pour remporter la victoire face à l'ASM FC.	(DR)

Vingt buts en trois matchs !

C'est un retournement de situation spectaculaire qui s'est produit lundi dernier au stade de Cap-d'Ail.

C'est un retournement de situation spectaculaire qui s'est produit lundi dernier au stade de Cap-d'Ail. Malgré un début de match équilibré, l'ASM FC menait déjà 2 à 0 après un quart d'heure de jeu mais il était dit que les pendules seraient vite remises à l'heure.

Après un remaniement salvateur de sa défense, le géant Jan Koller alignait pas moins de trois buts d'affilée pour l'équipe des Carabiniers juste avant la mi-temps.

Et 4 buts en 6 minutes…

En fin de match, les Asémistes subissaient à nouveau un passage à vide, lâchant prise physiquement et mentalement face au pressing bien organisé de leurs adversaires, avant de se reprendre trop tardivement pour espérer inverser la tendance. Au final, on comptait sept buts pour les Carabiniers, avec un quadruplé de Koller, contre trois pour les partenaires de Sylvain Legwinski, dans un match disputé dans un excellent état d'esprit.

Beaucoup de buts aussi mais répartis plus équitablement entre le Groupe SMEG et SBM Offshore (4 à 4) avec deux particularités insolites dans cette rencontre : les quatre premiers buts étaient marqués dans les six premières minutes tandis que le numéro 9 du Groupe SMEG, Mirko Marafioti, avait déjà réalisé un triplé après vingt minutes de jeu !

Dans un match plaisant et très vivant, les deux équipes se livraient à un chassé-croisé permanent, dans lequel le gardien de but Jean-Christophe Giusti pour la SMEG et le numéro 10 Michel Villas pour SBM Offshore se sont particulièrement illustrés.

Enfin, entre l'Hôpital de Monaco et la Sûreté publique, le score final était déjà acquis à la mi-temps, en fait après seulement trente minutes de jeu (2-0). Dans cette rencontre agréable à suivre, les joueurs de l'Hôpital démontraient une légère supériorité dans l'entrejeu mais la Sûreté se rebellait en deuxième période, regrettant certainement le pénalty raté et la frappe sur la barre qui auraient pu leur permettre de revenir dans ce match.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct