“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Vexée, l'AS Monaco ?

Mis à jour le 03/12/2016 à 05:09 Publié le 03/12/2016 à 05:09
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Vexée, l'AS Monaco ?

Bastia pourrait faire les frais du match nul de Dijon qui a, visiblement, frustré les Monégasques

Il fallait les voir, mardi soir, défiler un à un dans la zone mixte du stade Gaston-Gérard de Dijon pour comprendre que ce point du match nul concédé aux promus dans les dernières minutes avait un goût de défaite. Très vite, les Monégasques avaient focalisé leur attention sur le match suivant : Bastia. Oui, quelque part, l'ASM a été vexée.

Vexée du résultat, de la manière, du scénario et des critiques qui ont suivi.

Autant l'océan de louanges qui précédait le match semblait, peut-être, trop vaste.

Autant la teneur des critiques dans la foulée du match nul était, parfois, un peu trop dramatique.

Bastia décimé

Car au fond rien n'a changé. Monaco est toujours cette armada impressionnante capable de broyer une équipe à coups de buts. D'ailleurs, Bastia se déplace sans Marange (suspendu), Saint-Maximin (clause de prêt) et Squillaci (blessé) pour ce voyage au Louis-II, où l'équipe corse rend souvent les armes (1). D'autant que Bastia ne pourra pas compter sur ses supporters, interdits de déplacement au Louis-II par un arrêté du ministère de l'Intérieur monégasque, alors que 1 000 fans de l'OM garnissaient le parcage visiteurs la semaine dernière.

Bastia, victime expiatoire parfaite ? Comme souvent, Leonardo Jardim a préféré flatter son adversaire du soir : « Bastia est une équipe qui ressemble aux habitants de leur île, ils n'abandonnent jamais ». Au départ, les Corses auraient pu profiter du match de Ligue des Champions du 7 décembre pour espérer rencontrer une équipe monégasque légèrement démobilisée. Ce n'est pas le cas. Déjà qualifiée et assurée de terminer première de son groupe, l'équipe de la Principauté fera surtout tourner... à Leverkusen, mercredi. C'est donc un Monaco très compétitif qui va fouler la pelouse du Louis-II, ce soir. Un terrain où les Asémistes ne laissent aucun point en route depuis leur match nul contre Guingamp (2-2), lors du premier match de la saison. Depuis, Monaco a gagné six matches de rang, marquant 24 buts et ne cédant qu'à quatre reprises. Et comme Monaco aura à cœur de remettre les pendules à l'heure, ce soir, on peut imaginer un nouveau festival offensif.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.