“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Veni, vidi, Vini’ !

Mis à jour le 14/03/2019 à 10:11 Publié le 14/03/2019 à 10:11
Vinicius espère célébrer pour de bon son premier but avec Monaco demain, contre Lille.

Vinicius espère célébrer pour de bon son premier but avec Monaco demain, contre Lille. C. Dodergny

Veni, vidi, Vini’ !

Le Brésilien Carlos Vinicius prêté par le Napoli aura la lourde tâche de remplacer Radamel Falcao (suspendu) à la pointe de l’attaque demain à Lille

Il pensait célébrer son premier but sous les couleurs de l’ASM la semaine dernière face à Bordeaux, mais le VAR en a décidé autrement pour quelques centimètres. Prêté par le Napoli, Carlos Vinicius, 23 ans, a toujours réussi ses entrées (6 matches disputés, 62 minutes). A Lille, demain, il aura la lourde tâche de remplacer Radamel Falcao suspendu.

S’il n’a pas encore scoré, Vinicius a déjà été décisif. A Angers, il provoquait le penalty de l’égalisation après avoir été mené 2-0. « Un avion de chasse est entré », regrettait l’entraîneur du SCO Stéphane Moulin.

Avec Vinicius, Monaco tient là le joueur de profondeur qu’il recherchait tant depuis le départ de Mbappé. En prêt, certes, mais qui sait...

« Il n’est pas encore formé, mais il s’adapte, explique Jardim qui est tombé sous le charme du joueur durant ses “vacances forcées”. Il a une bonne mentalité, il travaille et il a faim. Il profite des moindres minutes qu’il joue. C’est pour cela que nous voulions le faire venir. »

Son début de saison prolifique à Rio Ave (8 buts et 1 passe décisive en 14 matches de D1) a fini par capter les regards.

« Durant les trois mois où je n’ai pas travaillé, je l’ai regardé, précise le coach portugais. J’étais à Madère et j’ai regardé le championnat. Il ressemblait au joueur intéressant qui nous manquait à Monaco. Il était différent de Falcao et Jovetic ».

En revenant à Monaco à la demande du président Rybolovlev, Jardim avait posé ses conditions, et notamment le recrutement de quatre joueurs.

« Il a accepté mes quatre demandes : Vinicius, Nkoudou, Adrien Silva et Gelson Martins », rembobine Jardim.

Pur attaquant, capable de prendre la profondeur, Vinicius avait également tapé dans l’œil de la cellule de recrutement qui est allée le superviser au Portugal. Son arrivée sur le Rocher a rapidement fait l’unanimité.

Mais la carrière du n°11 de l’ASM n’a pas été un long fleuve tranquille. Elle a même failli être plus courte que prévu. Originaire de Bom Jesus das Selvas dans l’état du Maranhào au nord-est du Brésil, Vinicius a eu un mal fou pour vivre du foot. « Au Brésil, comme vous le savez, il y a beaucoup de joueurs talentueux et peu d’opportunités, explique le gaucher qui galérait en troisième et quatrième division. ça ne se présentait pas bien pour moi... J’ai une famille, des enfants. Je manquais d’argent mais grâce à Dieu j’ai pu avoir ce challenge en Europe et tout se passe bien. Sans ça, j’aurais certainement dû aller gagner ma vie autrement pour nourrir ma famille. J’ai pensé à arrêter le foot ».

Aujourd’hui, Vinicius vit à Monaco où l’argent est omniprésent. « On avait clairement d’autres habitudes avant. Vous savez à Bom Jesus das Selvas, le rêve existe peu, c’est difficile d’y vivre. Aujourd’hui je vis du foot... Je ne sais pas ce qu’il se passera dans le futur mais il faut que je travaille. Ma mère est décédée il y a 6 mois et je lui avais fait la promesse de toujours continuer à donner mon maximum pour arriver au plus haut niveau et lui rendre hommage. »

Du haut de son 1m90, le gaucher cherche à s’inspirer de Ricardo Oliveira passé par Santos, Valence ou encore l’AC Milan. « Il a 38 ans aujourd’hui et continue d’évoluer au plus haut niveau et de marquer beaucoup de buts. Sa détermination et son professionnalisme sont des exemples », assure-t-il.

Vinicius débutera pour la première fois demain sous le maillot de l’ASM.

La rage au ventre.

AFP

La suite du direct