“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une première à domicile pour l'AS Monaco

Mis à jour le 13/10/2018 à 05:24 Publié le 13/10/2018 à 05:24
Après une défaite lors de la première journée, les Monégasques auront a cœur de remporter leur premier match à domicile. 	(DR)

Une première à domicile pour l'AS Monaco

Demain sera un jour bien particulier pour le club de rugby de la Principauté.

Demain sera un jour bien particulier pour le club de rugby de la Principauté. Après une défaite sur le fil lors de la première journée face au SMUC à Marseille (17-16), les joueurs de Luciano Orquera et de Sylvain Masson auront à cœur de se racheter devant leur public au stade Prince Héréditaire Jacques de Monaco. Situé dans le complexe du Devens à Beausoleil, les seniors fouleront cette pelouse pour la première fois en match de championnat face au Stade Arlésien. Et pour marquer l'occasion, l'AS Monaco Rugby a mis les petits plats dans les grands.

Dégustation avant la rencontre

Avant la rencontre, à partir de 12h30, partenaires, amis, familles et supporters sont conviés pour une dégustation de produits d'exception du Sud Ouest concoctés par la Maison Samaran de Menton. Une fois la rencontre achevée et quelle que soit son issue, une cérémonie dont seule le monde de l'ovalie a le secret est prévue pour clore en beauté cette journée et lancer de manière officielle la saison 2018-2019 de l'AS Monaco Rugby. Une présentation de l'école de rugby sera faite, ainsi que celle de l'équipe féminine, toute nouvelle section dans la grande famille du ballon ovale monégasque.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct