Rubriques




Se connecter à

Un pays renonce à participer aux JO de Tokyo pour "protéger ses athlètes" de la Covid-19

La Guinée, qui devait envoyer une petite délégation de cinq athlètes aux Jeux Olympiques de Tokyo, a décidé d'annuler sa participation à cause du Covid-19, a annoncé mercredi le ministre des Sports.

La rédaction Publié le 21/07/2021 à 22:28, mis à jour le 21/07/2021 à 23:03
Un personnel soignant fait pratique un test PCR au centre de dépistage de Shinagawa à Tokyo en mai 2020. Photo AFP

Une source proche du gouvernement de Conakry a pour sa part évoqué des problèmes financiers pour justifier le renoncement de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest à deux jours de la cérémonie d'ouverture officielle, vendredi soir.

"En raison de la recrudescence de variants de la Covid-19", le gouvernement, "soucieux de préserver la santé des athlètes guinéens, a décidé avec regret l'annulation de la participation de la Guinée" aux jeux de Tokyo, a écrit le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow, dans un courrier adressé au président du Comité olympique guinéen qu'a pu consulter l'AFP.

"Le dossier a été surfacturé, voilà pourquoi le ministère ne peut pas payer", a toutefois dit à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, une source proche du gouvernement, sans plus de détails.

 

La presse guinéenne évoquait pour sa part mercredi soir des problèmes de primes impayées.

La Guinée, qui n'a jamais remporté de médailles en 11 participations aux JO, devait envoyer à Tokyo Fatoumata Yarie Camara (lutte libre), Mamadou Samba Bah (judo), Fatoumata Lamarana Touré et Mamadou Tahirou Bah (natation) et Aïssata Deen Conté (athlétisme, 100 m féminin).

Avant la Guinée, la Corée du Nord avait annoncé dès avril qu'elle ne participerait pas aux Jeux Olympiques de Tokyo pour "protéger" ses athlètes de tout risque lié à la pandémie de coronavirus.

Alors que le softball et le football ont ouvert mercredi le bal des épreuves sportives de ces jeux devant se dérouler dans des circonstances très strictes, le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rappelé que "la course contre le virus" du Covid-19 n'était toujours pas gagnée.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.