“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un Monégasque élu au sein de la puissante fédération AIBA

Mis à jour le 08/04/2019 à 10:25 Publié le 08/04/2019 à 10:25
Andreï Micallef, président de l’ASM Boxe et vice-président de la fédération monégasque de boxe fait désormais partie de l’AIBA.

Andreï Micallef, président de l’ASM Boxe et vice-président de la fédération monégasque de boxe fait désormais partie de l’AIBA. Delia Kriel

Un Monégasque élu au sein de la puissante fédération AIBA

Andreï Micallef, président de l’ASM Boxe et vice-président de la fédération monégasque de boxe, vient d’être nommé membre d’une des commissions, qui composent la fédération AIBA - cette entité internationale créée en 1920 et regroupant 203 fédérations.

Andreï Micallef, président de l’ASM Boxe et vice-président de la fédération monégasque de boxe, vient d’être nommé membre d’une des commissions, qui composent la fédération AIBA - cette entité internationale créée en 1920 et regroupant 203 fédérations. Autant dire que tout passe par elle. Organisation des championnats d’Europe de boxe, du Monde tous les 2 ans, mais surtout des Jeux olympiques.

Andreï Micallef apportera son aide à la commission marketing, qui a pour but de créer des événements, d’attirer les sponsors...

« S’il s’agit d’une première pour Monaco, il en est de même pour l’AIBA », explique le président. En effet jamais un Monégasque n’a pu intégrer cette énorme organisation. « C’est une réelle reconnaissance du travail que j’ai fourni en relançant la boxe sur une terre historiquement dédiée au noble art. Lorsque j’ai commencé j’avais des ambitions au service de ce sport, mais je dois reconnaître que cette nomination est la cerise sur gâteau.

Lorsque j’ai été élu président du club de boxe, il y avait environ 90 adhérents. Depuis, ce nombre n’a fait qu’augmenter jusqu’à atteindre plus de 200 licenciés.

Les résultats que nous avons obtenus en formant nos boxeurs sur place, le recrutement d’un entraîneur cubain, la formation d’entraîneurs au sein du club, la reprise en mains de la fédération avec Laurent Puons, l’organisation des Monaco Boxing Challenges, (12 en moins de 4 ans), ne sont pas étrangers à cet intérêt que l’AIBA porte à mon travail ».

Et de préciser : « Bien sûr, il s’agit de boxe amateur, mais pas seulement, puisque l’AIBA a créé un format professionnel qui fait fureur, la WSB, (world series of boxing) et l’APB (AIBA PRO Boxing) ».

Andreï Micallef avoue porter « un intérêt particulier pour la WSB : ce sont des franchises composées de boxeurs d’exception qui s’affrontent par équipes sur un format à mi-chemin entre l’amateurisme et le professionnalisme. Pourquoi ne pas créer notre franchise composée de boxeurs locaux et étrangers, les règlements le permettent et depuis le 19 mars, jour de ma nomination, cela me semble encore plus réalisable. » R.R.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct