“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un club house tout beau tout neuf pour l'ASM

Mis à jour le 13/10/2017 à 05:25 Publié le 13/10/2017 à 05:25
Le prince Albert II a inauguré ce nouvel espace destiné aux adhérents de vingt sections de l'association sportive de Monaco.

Le prince Albert II a inauguré ce nouvel espace destiné aux adhérents de vingt sections de l'association sportive de Monaco. Eric Mathon/Palais princier

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un club house tout beau tout neuf pour l'ASM

L'association sportive de Monaco a désormais un club-house.

L'association sportive de Monaco a désormais un club-house. Un lieu cosy, au pied du quartier Saint-Antoine, face au stade Louis-II où pourront se retrouver les quelque 4 500 adhérents des vingt sections sportives qui composent l'ASM.

« C'est un rêve qui se réalise », souligne le président de l'ASM omnisports, Louis Biancheri, qui a accueilli le souverain mercredi soir pour l'inauguration des lieux.

Il faut dire que les dirigeants des différentes sections attendaient depuis longtemps de pouvoir disposer d'un tel club house convivial et ouvert à tous les sportifs.

Le prince Albert II, dans son discours, a rappelé que cette structure offrira « un nouveau lieu de rencontres et d'échanges ».

Des rencontres et des échanges entre sportifs qui pourront se faire autour du babyfoot, d'un billard, de jeux vidéos et d'un bar qui composent l'espace.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.