“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un bilan positif pour le club

Mis à jour le 26/05/2017 à 05:08 Publié le 26/05/2017 à 05:08
La Régionale 1 se sauve in extremis.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un bilan positif pour le club

tennis de table

Cette saison, le club monégasque de tennis de table a dû faire face à plusieurs problèmes tels que blessures, maladies et modifications d'équipe. Pourtant, cela n'a pas empêché les joueurs monégasques d'obtenir de très bons résultats. Ainsi, l'équipe de Nationale 2 composée d'Anthony Peretti, Anthony Geminiani, Guillaume Alcayde et Florian Prosper est parvenue à se maintenir à ce niveau, ne perdant la montée qu'à cause d'une rencontre. Et ce malgré deux matchs joués en lieu et place des joueurs de Nationale 3 afin d'assurer à celle-ci le maintien.

L'équipe est à féliciter pour son sens de l'entraide et son investissement au sein du club au détriment de leur propre accession à la division supérieure. Maintien donc pour la N3, qui, amputée de son joueur n° 1, Fabrice Lacrimini blessé et absent pendant huit mois. Cette équipe composée de Martin Tiso, Eric André, Lorenzo Cortese et Morgan Arnaud a su donner le meilleur d'elle-même.

Une année de difficultés

En ce qui concerne la Régionale 1 et la Régionale 3, Eric André, l'entraîneur général a expliqué que « chaque année comporte son lot de difficultés face aux blessures et autres. Nous n'avions encore jamais eu à faire face à de tels problèmes de compositions d'équipes ! Lorsqu'il manque un joueur dans une équipe, il faut faire monter un joueur de l'équipe inférieure et ainsi de suite jusqu'à la régionale 3. Le problème devient difficile à gérer quand il manque plusieurs joueurs et cela dans plusieurs équipes ! Nous avons également dû faire face à des contraintes de classement et de brûlage, ce qui n'a facilité les choses pour personne. Malgré tout, je suis soulagé de constater que les joueurs ont tout de même obtenu des résultats très satisfaisants. »

En effet, la R1 n'a pas connu une saison facile. Mais grâce à sa victoire sur le dernier match elle a obtenu son maintien de justesse. Mention spéciale pour Evan Telo, Ulrika Quist, Lauren Riley, Didier Brule et Hervé Moal qui ont réalisé un beau parcours.

Malheureusement, la R3, qui n'a pas eu une équipe au complet, n'est pas parvenue à se maintenir dans cette division malgré la bonne volonté des joueurs. Jean-Pascal Faruggia, Patrice Fasanelli, Gobinath Rasayanagam et Grégory Sahuc ont pourtant fait de leur mieux. De son côté, la Départementale 3 est montée de division, décrochant alors son laissez-passer en D2 grâce à un parcours sans faute. Maxime Biadala, Claudio Della Croce, Jean-Yves Ripoll, Orian Gissler ainsi que Gaétan Pioch et Adam Sterna, deux jeunes remplaçants tenteront d'aller décrocher le titre départemental très prochainement.

« Compte tenu des contraintes que nous avons subies, nous sommes en droit d'être satisfaits non seulement des résultats mais aussi et surtout de l'excellente mentalité de nos joueurs et de leur total investissement pour le tennis de table au sein de la Principauté. Les JPEE à San Marin, qui se tiendront du 30 mai au 3 juin, sont notre prochain challenge. Les trois médailles d'or et les deux d'argent acquises en Islande nous ont laissé un moral au plus haut et les joueurs se sont entraînés dur pour exceller à nouveau », s'est confié Marc Loulergue, le président.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.