“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

U17 nationaux La Valette boit la tasse à Monaco (4-1)

Mis à jour le 24/10/2017 à 05:17 Publié le 24/10/2017 à 05:16
Khadraoui et les Valettois n'ont rien pu faire.

Khadraoui et les Valettois n'ont rien pu faire. An. D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

U17 nationaux La Valette boit la tasse à Monaco (4-1)

Les Valettois se doutaient que le match à Monaco serait difficile...

Les Valettois se doutaient que le match à Monaco serait difficile... Ce fut le cas avec un revers 4-1, qui ne souffre d'aucune contestation.

Les Monégasques ont eu la maîtrise du jeu pendant quatre-vingt-dix minutes, sans pour autant mettre en danger les Vert et Noir en première période.

À la pause (1-0), tout reste possible. Tout se complique assez vite à la reprise, avec deux buts encaissés en quinze minutes. Le mérite des hommes de Vittorio Grasso a été de ne pas lâcher et Grosso réduit le score en reprenant un ballon, repoussé après un coup franc (70e).

Trop fragiles

Malheureusement, l'espoir est de courte durée car, dans la foulée, Monaco corse l'addition.

« Nous encaissons trop de buts pour espérer autre chose, analyse le coach Vittorio Grasso. Toutefois, nous arrivons à rivaliser par séquences avec les meilleurs. Reste à tenir la distance sur la durée pour remonter au classement. »

La trêve de trois semaines va faire du bien pour que les joueurs puissent récupérer. Et travailler aussi les automatismes défensifs, où le bât blesse... Car, à Montpellier, il faudra être costaud avant tout.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.