“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Trois titres au championnat de France

Mis à jour le 30/05/2019 à 10:33 Publié le 30/05/2019 à 10:33
Une belle récolte de coupes.

Une belle récolte de coupes. DR

Trois titres au championnat de France

Le samedi 11 mai, l’AS Monaco danse sportive a participé aux championnats de France de SBK à Chassieu (69).

Le samedi 11 mai, l’AS Monaco danse sportive a participé aux championnats de France de SBK à Chassieu (69). Cinq couples ont été présentés dans la catégorie « couple jeunes », cinq couples dans la catégorie « groupe jeunes » et un couple dans la catégorie « couples enfants ».

Le club enregistre trois titres de champions de France 2019 et des résultats encourageants, après un premier titre de champion de France en 2018.

Anthony Marquez et Sofia De Freitas sont devenus champions de France Salsa catégorie jeunes duo.

Anthony Marquez et Sofia De Freitas ont été sacrés champions de France Bachata catégorie jeunes duo.

Anthony Marquez et Sofia De Freitas, Esteban Vinceslas Gaglio et Délia Peccoux, Valentin Ledoux et Laura Scarlot, Orian Quere et Jade Rauch, Ismael Jaen-Sanchez et Marie-Josephine Leporati ont, eux, décroché la timbale dans la catégorie Bachata jeunes groupe.

Esteban Vinceslas Gaglio et Délia Peccoux sont médailles de bronze Bachata catégorie jeunes duo.

Valentin Ledoux et Laura Scarlot médailles de bronze Salsa catégorie jeunes duo.

Hermes Ferrari et Lola Palmaro médailles de bronze Salsa catégorie enfants duo

Des performances rendues possible grâce à l’investissement de Marion Pontal, leur professeur et chorégraphe, ainsi que Mirella Piano, la présidente de l’association.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.