“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Monaco - Rennes

Mis à jour le 16/05/2021 à 18:44 Publié le 16/05/2021 à 18:50
Les Monégasques s’avancent vers une semaine infernale mais ô combien excitante.

Les Monégasques s’avancent vers une semaine infernale mais ô combien excitante. (Photo Sébastien Botella)

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Monaco - Rennes

"Trois matchs, trois finales" : l’AS Monaco avance groupée en cette fin de saison de Ligue 1 très excitante. Avant de s'affronter ce dimanche (21 heures), à deux journées de la fin, Monaco et Rennes rêvent encore d'Europe, un objectif rendu possible par l'impact de Niko Kovac et Bruno Genesio, deux entraîneurs qui ont le vent en poupe.

Comme l’a dit Kovac, l’objectif Coupe d’Europe a été atteint pour l'AS Monaco "à six journées de la fin". "On est très heureux mais on peut viser plus haut. On va tout donner, vous pouvez compter sur nous. Mais si on n’obtient pas plus, ce ne serait pas une faute de notre part."

Contre Rennes, un adversaire en grande forme et qui vise la Ligue Europa, le combat s’annonce féroce. Viendront ensuite la finale de la Coupe de France, contre le PSG, et un voyage à Lens. Les dernières marches vers la gloire.

En 2021, l’AS Monaco a déroulé son football et concassé ses adversaires pour s’offrir une fin de saison ô combien excitante, bien que certes éreintante. "On joue au football pour vivre ces moments, a résumé le technicien croate. On veut atteindre de grands objectifs. Je suis très confiant pour les trois derniers matchs de la saison."

Les compos probables

A en croire Niko Kovac, le physique de ses hommes est bon, celui de Volland, qui joue tout le temps, tient la route. Mais c’est peut-être dans la tête que pourrait se jouer ce sprint, au mental, ce qui explique en partie la décision d’avoir réuni toutes les forces, au même endroit, pendant deux semaines et tout faire ensemble, dans la joie et la bonne humeur.

La décla

Aleksandr Golovin, milieu de Monaco, 4 buts, 8 passes décisives en Ligue 1: "Je me sens très bien ici. Je suis heureux et épanoui de jouer à l’AS Monaco. Ce n’est pas simple pour un Russe de s’adapter lorsque tu arrives en Europe. Mais cette période est derrière moi. Je suis très heureux. Je ne souhaite pas parler du futur car je suis concentré pour les prochains matchs."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.