“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tout ce qu'il faut savoir avant le match ASM - Lille, huitième de finale de Coupe de la Ligue

Mis à jour le 17/12/2019 à 14:36 Publié le 17/12/2019 à 14:35
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tout ce qu'il faut savoir avant le match ASM - Lille, huitième de finale de Coupe de la Ligue

Monaco accueille ce mardi au Louis-II Lille en huitième de finale de Coupe de la Ligue avant de recevoir de nouveau les Nordistes, samedi, pour la dernière journée de la phase aller. Round d’observation.

le match

Monaco va vite devenir un spécialiste de ce que les amateurs de NBA appellent un « back to back ». A savoir jouer le même adversaire deux fois de suite. En janvier, l’ASM s’offrira le PSG en trois jours (12 et 15 janvier), une coquetterie que Monaco va déjà expérimenter cette semaine avec une double confrontation, les deux au Louis-II, contre Lille.

ça commence ce soir, en Coupe de la Ligue, avant de se conclure samedi soir pour le dernier match de la phase aller du championnat. Deux matches, deux compétitions, deux ambiances. Ce soir, l’une des deux équipes restera sur le carreau. Samedi, c’est différent. « Est-ce que le premier match contre Monaco va nous donner des renseignements et va nous aider à préparer le second ? Oui, évidemment. Il y a des analyses sur un plan technico-tactique très précises », a d’ailleurs argumenté Christophe Galtier, le coach nordiste. Deux matches différents ? C’est possible.

Du côté de Monaco, on a clairement laissé entendre que le turnover allait être de rigueur puisque Jean-Kévin Augustin, Keita Balde, Ruben Aguilar, Cesc Fabregas ou encore Fodé Ballo-Touré pourraient s’incruster dans le onze de départ. 

Et du côté de Lille ? « J’ai entendu que l’entraîneur monégasque allait faire tourner. Nous, on a trouvé un certain équilibre. Il y aura évidemment de la fraîcheur mais il n’y a pas chez moi une volonté de faire tourner. Je veux l’équipe la plus dynamique possible », a conclu Galtier. D’autant que le LOSC a pris l’habitude de jouer tous les trois jours avec la Ligue des champions même si la parenthèse européenne n’a pas été une franche réussite (dernier de leur groupe avec un nul et cinq défaites face à Valence, l’Ajax et Chelsea).

Un Monaco-Lille ne peut pas être un match comme un autre puisque les deux clubs ont de nombreux points communs.

Le projet lillois, incarné par Gérard Lopez, ressemble dans beaucoup de points à celui de l’ASM, notamment sur le trading de joueurs à fort potentiel. Logique quand on sait que c’est Luis Campos, l’ancien patron du mercato monégasque entre 2013 et 2016, qui gère la construction du roster lillois après avoir été l’architecte de celui de l’ASM. Et les dirigeants des deux clubs ont un lien particulier. Cet été, Adama Soumaoro était à deux doigts de s’engager à l’ASM où il avait passé sa visite médicale mais le staff médical ne semblait pas entièrement convaincu par les résultats. Un couac qui ne doit pas faire occulter que la ligne directe entre les deux clubs fonctionne très bien ces derniers temps (Ballo-Touré, Bahlouli, Obbadi, Traoré, Rony Lopes, Sidibé, Dabila, Boukholda).

Ce soir, plus d’amitié ou autre, une place en quart de finale est au bout de la partie. Monaco, qui cherche encore son match-référence depuis la victoire contre Nice (24 septembre), a surtout le championnat en ligne de mire. 

Faut-il dévoiler toutes ses cartes dès ce soir ou garder des forces pour samedi ? Un subtil mix entre les deux. Mais on attend toujours plus de la bande à Jardim. Voilà plusieurs matches que le spectacle n’est plus au rendez-vous et la grogne populaire commence à se faire entendre dans les silences du Louis-II mais aussi sur les réseaux sociaux. Une place en quart de finale permettrait-elle de ramener un peu de joie dans un début de saison moyen ? Réponse ce soir pour ce premier round. Attention au KO malgré tout.

les compos probables

la décla

Jardim : « La priorité est toujours de gagner, de marquer un but de plus que l’adversaire. Une bonne équipe c’est une équipe équilibrée qui attaque et défend bien. C’est ce que l’on recherche. Contre Lille, nous allons faire tourner pour deux raisons. Déjà parce que nous n’avons que deux jours de coupure pour récupérer, mais aussi parce que nous avons d’autres options avec des joueurs qui veulent démontrer leur valeur. »

la stat

6. En championnat, le LOSC a pris de l’avance (6 points) avant l’affrontement de la fin de semaine.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.