“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tour d'Italie: les coureurs protestent, la 19e étape raccourcie

Mis à jour le 23/10/2020 à 14:20 Publié le 23/10/2020 à 14:20
Wilco Kelderman de la Sunweb, avec le maillot rose du leader du Giro, sur la route entre Mornegno and Asti le 23 octobre 2020 en Italie.

Wilco Kelderman de la Sunweb, avec le maillot rose du leader du Giro, sur la route entre Mornegno and Asti le 23 octobre 2020 en Italie. AFP / Luca Bettini

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tour d'Italie: les coureurs protestent, la 19e étape raccourcie

La 19e étape du Tour d'Italie, prévue sur 258 kilomètres entre Morbegno et Asti, a été raccourcie de plus d'une centaine de kilomètres vendredi matin, après un mouvement de protestation des coureurs devant la longueur du parcours aggravée par les mauvaises conditions météo.

Les représentants des coureurs ont obtenu des organisateurs cette modification de parcours qui raccourcit la plus longue étape du Giro, rallongée la veille de 5 kilomètres à cause de l'effondrement d'un pont.

Le second départ de l'étape doit être donné à 14h30 depuis Abbiategrasso, et l'étape s'achèvera comme prévu à Asti, après 124,5 km de course, au lieu des 258 km initialement prévus.

Le peloton doit affronter une pluie forte sur la Lombardie dans cette étape de plaine qui intervient après trois longues étapes d'environ six heures de course pour les premiers.

Le transfert pour le nouveau départ donné au nord de Milan est prévu en bus pour les différentes équipes qui disposent chacune d'un pullman.

Une dernière étape de montagne est programmée samedi avant le contre-la-montre final dimanche à Milan.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.