“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tour de France: une enquête ouverte sur des soupçons de dopage

Mis à jour le 21/09/2020 à 19:32 Publié le 21/09/2020 à 19:10
Le Tour de France dans les rues de Grasse.

Le Tour de France dans les rues de Grasse. Photo C. D

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tour de France: une enquête ouverte sur des soupçons de dopage

Une enquête préliminaire a été ouverte sur des soupçons de dopage visant une équipe du Tour de France cycliste qui vient de s'achever, a annoncé lundi le parquet à l'AFP.

Cette enquête a été ouverte par le pôle santé publique du parquet de Marseille, a précisé la procureure Dominique Laurens, évoquant la "découverte de nombreux produits de santé dont des médicaments (...) et surtout une méthode pouvant être qualifiée de dopante".

Selon des précisions fournies à l'AFP par une source proche du dossier confirmant des informations du Journal du Dimanche et de L'Equipe, une perquisition menée par l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique visant plusieurs coureurs de l'équipe Arkéa-Samsic, dont le Colombien Dayer Quintana, le frère de Nairo, et des membres de l'équipe médicale, a été menée.

La perquisition, selon les deux journaux, a eu lieu mercredi près de Méribel (Savoie).

Cette enquête préliminaire a été ouverte par le pôle santé publique du parquet de Marseille "des chefs d’administration et prescription à un sportif sans justification médicale de substance ou méthode interdite dans le cadre d’une manifestation sportive, aide à l’utilisation et incitation à l’usage de de substance ou méthode interdite aux sportifs, transport et détention de substance ou méthode interdite aux fins d’usage par un sportif sans justification médicale", a précisé la procureure Dominique Laurens.

Mme Laurens, sans donner plus de précision sur la perquisition, a évoqué auprès de l'AFP "la découverte de nombreux produits de santé dont des médicaments dans leurs affaires personnelles, mais également et surtout une méthode pouvant être qualifiée de dopante", ajoutant que "tout cela (devait) être travaillé".

Leader de l'équipe Arkéa-Samsic, Nairo Quintana a terminé l'épreuve à la 17e place, à plus d'une heure du vainqueur, le Slovène Tadej Pogacar. Dans la même équipe, le Français Warren Barguil a quant à lui fini à la 14e place, à 31 minutes de Pogacar.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.