Top départ pour les athlètes monégasques à la 19e édition des Jeux méditerranéens à Oran

La cérémonie d’ouverture de la 19e édition des Jeux méditerranéens s’est tenue samedi soir au stade du Complexe olympique Miloud-Hadefi à Oran. Les porte-drapeaux entrent en lice.

Avec le concours de Stéphan Maggi/Comité olympique monégasque Publié le 28/06/2022 à 10:00, mis à jour le 28/06/2022 à 09:44
Xiaoxin Yang (tennis de table) et Lucas Catarina (tennis) étaient les deux porte-drapeaux de la délégation monégasque lors de la cérémonie d’ouverture. Photo COM

La cérémonie d’ouverture de la 19e édition des Jeux méditerranéens s’est tenue samedi soir au stade du Complexe olympique Miloud-Hadefi à Oran.

La pongiste Xiaoxin Yang et le tennisman Lucas Catarina étaient les deux porte-drapeaux de la délégation monégasque qui a défilé devant près de 40.000 spectateurs, en présence de personnalités politiques algériennes - dont le président Abdelmajid Tebboune - et étrangères de marque comme l’émir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al Thani.

Après le coup d’envoi officiel, les athlètes monégasques étaient déjà en lice dès le lendemain.

Pétanque hommes: cruelle défaite

Les boulistes étaient les premiers sur le pont. Après s’être inclinée (13-1) dimanche contre les expérimentés Espagnols, la doublette hommes (pétanque) composée de Claude et Guillaume Campillo avait à cœur de se reprendre.

Hier lundi, tout semblait être bien engagé face aux Italiens puisque les "rouge et blanc" menaient 12-5. C’était sans compter sur le retour des Transalpins qui l’emportaient de peu (13-12). Une cruelle défaite pour le tandem Campillo, père et fils. Toujours en boules, en tir de précision, Sabrina Campillo n’a pas réussi à se qualifier pour demi-finales - seules quatre élues - , tandis que Guillaume Campillo s’est arrêté en quarts de finales.

En voile (laser), Jérémy Moutout disputait ce lundi ses deux premières manches. Aujourd’hui mardi, Xioaxin Yang (tennis de table) et Lucas Catarina (tennis, tête de série) débutent leur tournoi. Il y a quatre ans, à Tarragone (Espagne), ils avaient remporté la médaille d’argent. Ils représentent donc de solides espoirs pour la Principauté lors de ces Jeux méditerranéens.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.