“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tennis: Roland-Garros va pouvoir accueillir jusqu'à 13.000 spectateurs

Mis à jour le 12/05/2021 à 14:08 Publié le 12/05/2021 à 14:06
Le tournoi de Roland-Garros a été décalé d'une semaine.

Le tournoi de Roland-Garros a été décalé d'une semaine. Photo AFP

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Tennis: Roland-Garros va pouvoir accueillir jusqu'à 13.000 spectateurs

Roland-Garros accueillera jusqu'à 5.388 spectateurs quotidiens jusqu'au 8 juin inclus, puis jusqu'à 13.146 à partir du 9 juin grâce à l'autorisation gouvernementale de remonter le plafond de la jauge à 65%, a annoncé mercredi la directrice générale de la Fédération française de tennis, Amélie Oudéa-Castéra.

Par ailleurs, la FFT n'a pas reçu de dérogation au couvre-feu. Les neuf premières sessions nocturnes se dérouleront donc à huis clos et seule celle du 9 juin, la dernière prévue et qui débutera à 20h00 au lieu de 21h00, pourra accueillir 5.000 personnes, le gouvernement ayant décalé le couvre feu à 23h00 à partir de cette date.

L'édition 2021 (30 mai-13 juin) est la première à proposer des sessions nocturnes.

En ce qui concerne l'affluence, le stade de Roland-Garros qui s'étend sur 12 hectares a été divisé en six établissements recevant du public en plein air (ERP-PA): le court Philippe-Chatrier, le court Suzanne-Lenglen, le court Simonne-Mathieu, les courts 2 à 5, les courts 6 à 9 et les courts 10 à 14.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.