“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Souvenir Victor-Vial à l'Union bouliste carnolésienne

Mis à jour le 20/04/2018 à 05:15 Publié le 20/04/2018 à 05:15
Un super concours en l'honneur de Victor-Vial. 	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Souvenir Victor-Vial à l'Union bouliste carnolésienne

boules-pétanques

Ce sont trente-deux participants qui ont bataillé ferme lors du souvenir Victor-Vial au clos du Banastron de l'Union bouliste carnolésienne. Un double concours de pétanque et de «lyonnaise» était en effet au programme.

Huit doublettes ont concouru en pétanque, Daniel Cocco et Georges Rigal l'ont emporté. Tableau identique en sport-boules avec également huit doublettes; et c'est la paire Marcel Tudès, René Amalberti qui a raflé le trophée du jour. «Merci à tous les joueurs qui ont bien connu et apprécié la gentillesse, la générosité, la spontanéité amicale de notre ami Victor. Il a consacré beaucoup de son énergie et de son temps à notre club, toujours disponible, souriant, un parfait trésorier», dira Maurice Imbert, le président de l'UBC, au moment de la remise des prix. Laquelle s'est déroulée en présence du maire, Patrick césari, et de la famille de Victor-Vial, Denise son épouse, ses filles Valérie, Sandra et Patricia. Il ne restait plus qu'à remercier les généreux sponsors ayant doté tous les joueurs de ce concours : Weldom Menton, U Express Carnolès et l'entreprise Massart.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.