“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Sortez vos cartons blancs pour le sport et la paix !

Mis à jour le 01/04/2016 à 05:06 Publié le 01/04/2016 à 05:06
Joël Bouzou, ici au centre, le président fondateur de Peace and Sport, cherche à fédérer un maximum de monde autour de l'idée que le sport est un vecteur de la paix.

Joël Bouzou, ici au centre, le président fondateur de Peace and Sport, cherche à fédérer un maximum de monde autour de l'idée que le sport est un vecteur de la paix. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sortez vos cartons blancs pour le sport et la paix !

L'association Peace and Sport s'associe pour la troisième année consécutive à la journée internationale du sport au service du développement et de la paix

Le 6 avril commence à être une date marquante. Depuis trois ans, elle symbolise la journée internationale du sport au service du développement et de la paix. L'événement a été initié par l'ONU et le CIO (Comité international olympique) en 2013. Il a rapidement été suivi.

Dès le début, l'association Peace and Sport, fondée et présidée par Joël Bouzou, s'est investie dans ce projet. Cette année encore, elle a cherché à fédérer un maximum de monde autour de l'idée selon laquelle le sport est un formidable vecteur d'entente.

Footing ou boxe

« Le sport ne peut pas créer la paix mais il peut y contribuer, souligne Joël Bouzou. La paix, c'est le dialogue réussi, c'est ce qui permet à des gens de pouvoir s'accepter mutuellement. Le sport, c'est l'égalité des chances, l'équité. Et quand on en fait la promotion, on peut créer du vivre ensemble. L'objectif de cette journée 2016 est de tout mettre en œuvre pour que de plus en plus de décideurs trouvent dans le sport des outils pour faire la paix. »

Cette année, l'association mondiale des olympiens (également présidée par Joël Bouzou), qui représente 100 000 sportifs dans 145 pays, s'est associée à Peace and Sport. De nombreux champions s'investissent dans cette même démarche. Il en va ainsi de Jean-François Tordo, ancien capitaine du XV de France, ou encore de l'athlète Marc Raquil.

En Principauté, plusieurs actions vont être menées dans le cadre de la journée internationale du sport au service du développement et de la paix. La première d'entre elles est un peu en avance, calendrier scolaire oblige, puisqu'il s'agit du rallye Princesse Charlène qui se déroulera ce matin au collège Charles-III. Ensuite, le 6 avril, Marc Raquil animera le « footing ensemble pour la paix ». Ceux qui sont adeptes des activités de contact pourront, de leur côté, participer à l'opération d'initiation à la boxe au magasin Décathlon de Monaco avec Willy Kouyaté.

Enfin, dès à présent, chacun peut participer à l'opération #whitecard qui consiste à se prendre en photo avec un carton blanc. « En écho aux cartons jaune et rouge, on veut affirmer de cette manière la volonté de créer le dialogue et le vivre ensemble », souligne Joël Bouzou. Il suffit ensuite de publier la photo sur le site www.april6.org. Cela prend juste quelques minutes et c'est l'occasion de faire preuve d'originalité avec des poses amusantes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.