“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Simone, un avenir en pointillés

Mis à jour le 26/02/2012 à 10:05 Publié le 26/02/2012 à 07:10
Malgré le succès contre Laval, les dirigeants monégasques réfléchissent à la possibilité de changer d'entraîneur.

Malgré le succès contre Laval, les dirigeants monégasques réfléchissent à la possibilité de changer d'entraîneur. F.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Simone, un avenir en pointillés

Trois points sur le premier non-relégable et deux jours de repos, voilà ce que les Monégasques ont gagné en venant à bout de Laval (2-1). Au lendemain de cette quatrième victoire de la saison, pointent naturellement les satisfactions.

Trois points sur le premier non-relégable et deux jours de repos, voilà ce que les Monégasques ont gagné en venant à bout de Laval (2-1). Au lendemain de cette quatrième victoire de la saison, pointent naturellement les satisfactions. Gagner après avoir été mené au score, c'était bien une première pour Monaco cette saison. Preuve que le collectif, s'il continue de se chercher, ne lâche pas malgré les états d'âme. Il y a aussi les cas individuels et la confirmation que ce très cher Dirar est en passe de devenir un maillon fort. Un but et une passe décisive en deux matches, des chiffres qui parlent forcément en ces temps de disette. Le septième but de Valère Germain n'en dit pas moins sur les qualités d'un garçon qui continue de susciter le respect en dehors et sur la pelouse.

Sur le banc à Sedan ?

Mais à une semaine d'un déplacement à Sedan se pose une question tenace : Marco Simone sera-t-il toujours sur le banc dans les Ardennes ? Il est possible d'en douter. Gentleman, bosseur, grande carrière de joueur, Simone a tout pour plaire. Tout, sauf les résultats, qui grossissent le trait de son inexpérience en poste. Mais dans cette saison aux contours si flous (intersaison délicate, changements à la tête du club, recrutement pléthorique), un autre aurait-il fait mieux ?

La victoire contre Laval, qui maintient Monaco à la 19e place, ne semble pas avoir stoppé la réflexion menée par les dirigeants depuis quelques semaines, qui songent à la pertinence d'un remplacement à quatorze journées du terme. Des pistes menant à un entraîneur expérimenté sont explorées, même si aucune décision n'a encore été prise. Encore faut-il aussi trouver l'oiseau rare ayant le profil et l'envie de relever un tel défi.

Mais la nouvelle direction est prête à tout pour éviter au club une relégation en National, et goûte peu de ne rester sans rien faire. Après avoir ouvert les cordons de la bourse au mercato (plus de 15 millions d'euros dépensés), il ne reste plus qu'un levier pouvant être activé : celui qui mène au poste d'entraîneur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.