“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Sergio Pérez remporte le Grand Prix d’Azerbaïdjan, Charles Leclerc quatrième

Mis à jour le 06/06/2021 à 16:31 Publié le 06/06/2021 à 16:15
Charles Leclerc a vite perdu tout espoir de retrouver le chemin du podium.

Charles Leclerc a vite perdu tout espoir de retrouver le chemin du podium. Photo AFP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Sergio Pérez remporte le Grand Prix d’Azerbaïdjan, Charles Leclerc quatrième

Profitant de l’abandon de son coéquipier Max Verstappen, victime d’une crevaison à cinq tours de l’arrivée, le Mexicain Sergio Pérez a imposé sa Red Bull ce dimanche dans les rues de Bakou. Epatant poleman, Leclerc le Monégasque est rentré dans le rang, au pied du podium.

Le suspense n’aura guère duré. Deux tours en tête, c’est tout.

Après avoir conquis sa deuxième pole position de rang, la Ferrari SF21 de Charles Leclerc était incapable de tenir la cadence en rythme de course sur le tracé urbain du GP d’Azerbaïdjan, notamment dans cette interminable ligne droite favorisant les dépassements.

Sans le concours de son DRS, Lewis Hamilton (Mercedes) déborde le premier le Monégasque, qui perdra vite pied ensuite face aux deux Red Bull et à l’AlphaTauri de Pierre Gasly.

Alors qu’il voit la victoire lui tendre les bras, Verstappen est victime d’un violent crash provoqué par une crevaison à 5 tours du l’arrivée. Course interrompue au drapeau rouge!

Incroyable mais vrai: le second départ est fatal à Hamilton, qui tire droit dans l’échappatoire du virage 1.

C’est donc Sergio Pérez qui rafle la mise devant l’Aston Martin d’un Sebastian Vettel ressuscité et Pierre Gasly, excellent 3e. Charles Leclerc, lui, doit se contenter des points de la 4e place.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.