“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sergio Pérez domine les essais libres 1 du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc en panne

Mis à jour le 20/05/2021 à 14:19 Publié le 20/05/2021 à 12:13
Charles Leclerc: quatre petits tours et puis s’en va...

Charles Leclerc: quatre petits tours et puis s’en va... Photo Jean-François Ottonello

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Sergio Pérez domine les essais libres 1 du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc en panne

Le pilote mexicain du team Red Bull a signé ce jeudi le meilleur temps de la première séance d’essais du 78e Grand Prix de Monaco. Le Monégasque, lui, n’est pas resté longtemps en piste, trahi par la boîte de vitesses de sa Ferrari.

Les Formule Régional by Alpine et les Formule 2 ont eu l’honneur de chauffer le bitume en matinée. Et sa majesté F1 est ensuite entrée en piste comme prévu ce jeudi à 11h30 pour sceller le nouveau départ du Grand Prix de Monaco deux ans après la précédente édition.

Le premier temps de référence du week-end? 1’12’’487. Signé Sergio Pérez! Déjà sur la sellette dans le camp Red Bull après un début de saison en demi-teinte, le Mexicain montre d’entrée qu’il se sent à l’aise sur le tourniquet de la Principauté.

À l’issue de l’heure de roulage, il devance la Ferrari de Carlos Sainz, 2e à 0’’119, l’autre Red Bull cravachée par Max Verstappen, 3e 0’’161, l’AlphaTauri de Pierre Gasly, excellent 4e à 0’’442, et la Mercedes de Lewis Hamilton, 5e à 0’’508.

Alors qu’il se faisait une joie de remettre les gaz à domicile, Charles Leclerc coiffe la casquette du héros malheureux. Trahi par la boîte de vitesses de sa Ferrari SF21, le Monégasque est resté cloué au stand après avoir seulement bouclé 4 tours.

De retour en Principauté, Fernando Alonso a lui aussi vu sa séance écourtée. Le revenant espagnol du team Alpine est parti à la faute dans le virage Antony Noghès, heurtant le rail à l’avant gauche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.