“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sardinade à l'Union bouliste carnolésienne

Mis à jour le 02/06/2018 à 05:16 Publié le 02/06/2018 à 05:16
Un moment de convivialité. 	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sardinade à l'Union bouliste carnolésienne

roquebrune-cap-martin

C'est qu'on sait s'amuser à l'Union bouliste carnolésienne ! Une affirmation qui vous sera très certainement confirmée par une quarantaine de pensionnaires du club seniors du CCAS.

Ces derniers ont répondu favorablement à l'invitation du président Maurice Imbert qui a donc convié les aînés de la commune à partager une sardinade. Accueillis par une soupe de champagne aux fruits rouges en guise d'apéritif, les convives du jour ont eu le droit également à la sérénade de la fanfare de Villefranche-sur-Mer. Laquelle en a profité pour égayer l'ambiance avec des versions cuivrées des Amants de Saint-Jean, des morceaux populaires et même le célèbre Bella ciao.

Animations à venir

«Il faut remercier les bénévoles de l'UBC qui ont préparé le repas et ils n'ont pas l'habitude !», commentait le patron du clos du Banastron ravi également de compter dans ses rangs Patrick Césari, le maire, venu déjeuner avec les amis du CCAS. «C'est la deuxième année qu'on organise cet événement pour faire plaisir aux anciens, un superbe moment de convivialité», poursuivait Maurice Imbert, trompettiste de qualité. Demain dimanche, l'UBC offrira à ses adhérents le repas annuel à Rio Del Molino. Il faudra tout de même penser à jouer à la Lyonnaise pour éliminer le surplus !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.