“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Robert Moreno n'est plus l'entraîneur de l'AS Monaco

Mis à jour le 18/07/2020 à 12:48 Publié le 18/07/2020 à 12:45
Robert Moreno.

Robert Moreno. Photo archives Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Robert Moreno n'est plus l'entraîneur de l'AS Monaco

C'est une petite bombe balancée par nos confrères de L'Equipe puisque Robert Moreno, 7 mois après son arrivée sur le banc de l'AS Monaco, aurait déjà été demis de ses fonctions d'entraîneur de l'ASM. La raison? Son incapacité à incarner un management, lui qui débute dans le métier après avoir longtemps été l'adjoint de Luis Enrique.

Cette éviction interviendrait peu de temps après la nomination de Paul Mitchell, ancien du RB Leipzig, au poste de directeur sportif. Faut-il y voir un lien de cause à effet? Sans doute. L'Anglais, recruté pour donner une nouvelle dimension au projet sportif, devrait alors proposer un entraîneur capable d'incarner le fameux projet monégasque.

Un garçon comme Rafl Rangnick, ancien du RB Leipzig et annoncé avec insistance du côté de l'AC Milan depuis plusieurs mois pourrait, par exemple, être un CV retenu. Mais également Niko Kovac, l'ancien coach du Bayern Munich, libre de tout contrat.

En attendant que le club sorte de silence, personne n'était joignable ce samedi matin, l'ASM continue sa valse des coaches puisque Robert Moreno deviendra le cinquième coach à se faire remercier depuis la remontée en Ligue 1 après Claudio Ranieri, Leonardo Jardim par deux fois et Thierry Henry.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.