“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Rebelote pour Monaco ?

Mis à jour le 29/03/2016 à 05:11 Publié le 29/03/2016 à 05:11
Après Dijon samedi (81-69), Mitchell, Ouattara et les Roca Boys repartent à l'abordage contre Orléans ce soir à Gaston-Médecin (20 h).

Après Dijon samedi (81-69), Mitchell, Ouattara et les Roca Boys repartent à l'abordage contre Orléans ce soir à Gaston-Médecin (20 h). J.F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rebelote pour Monaco ?

Contre Orléans, à Gaston-Médecin, la Roca Team peut quasiment assurer sa place en play-off...

C'était l'objectif avoué du début de saison... Et si l'appétit de l'ASM a depuis bien grandi (2e du tableau après 25 journées), une place déjà assurée en play-off (ce serait quasiment dans la poche en cas de victoire ce soir) viendrait souligner l'épatant parcours de la Roca Team. Après avoir écarté Dijon, samedi (81-69), la Roca Team enchaîne donc avec la réception d'Orléans, qui, à l'instar de la JDA, s'apprête à abattre l'une de ses dernières cartes en vue d'un hypothétique Top 8.

« Chalon n'est pas si loin... On a toujours regardé vers le haut. On va jouer à Monaco comme on l'a fait à Chalon (79-75), sans pression et en voulant donner le maximum », confie l'ancien meneur du Mans, Antoine Eito, sur le site orléanais. Convoité par Monaco l'été dernier, Eito (qui avait préféré rejoindre son ancien club, contrat de 3 ans à la clé) fait partie des leaders du Loiret. L'inusable Marcellus Sommerville (14,9 pts, 5,9 rebonds) est une valeur sûre dans la peinture, aux côtés du natif des Seychelles, Abdel Kader Sylla, qui a battu son record à l'évaluation samedi dernier contre Rouen (14 pts, 6 rebonds). L'OLB, privé de Mendy (blessé), vient de faire signer l'ancien ailier de North Carolina, David Noel, et peut aussi compter sur des deux gâchettes labellisées (Harris et McAlarney).

« Orléans est une équipe complète, qui a l'habitude de bien jouer contre les équipes du Top 8, glisse Zvezdan Mitrovic. Si l'on se relâche, on sera en difficulté. Les joueurs ont accompli beaucoup d'effort contre Dijon et depuis on a tenté de récupérer ».

Dans leur salle fétiche, Jamal Shuler et les siens semblent avoir une longueur d'avance. Le but sera de signer une 4e victoire de suite et d'offrir encore un beau spectacle à un public plutôt gâté ces derniers temps.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.