Rubriques




Se connecter à

RÉACTION. Pour David Lisnard, "Tiburce Darou était une valeur iconoclaste du sport"

David Lisnard a réagi sur Twitter à l'annonce du décès du célèbre préparateur physique Tiburce Darou. Pour le maire de Cannes, le sport perd une "valeur iconoclaste et attachante derrière la rudesse de son températement".

La rédaction Publié le 02/07/2015 à 13:56, mis à jour le 02/07/2015 à 16:24
Le maire de Cannes David Lisnard
Patrice Lapoirie

David Lisnard a réagi sur Twitter à l'annonce du décès du célèbre préparateur physique Tiburce Darou.

Pour le maire de Cannes, le sport perd une "valeur iconoclaste et attachante derrière la rudesse de son températement". 

David Lisnard, maire de Cannes et vice-président du conseil départemental des Alpes-Maritimes.

 

"J’apprends avec tristesse que le coach sportif Jean-Claude Darou, plus connu sous le nom de Tiburce, s’est éteint hier soir à Cannes. Tiburce était un habitué de notre ville. Il y préparait les sportifs de haut niveau dont il s’occupait avec exigence et passion. Il travaillait aussi avec des clubs de football français et étrangers de 1ere division où il assurait la préparation physique des joueurs.

En 2003, le grand public le découvre dans la Star Academy. Professeur de sport autoritaire et profondément humain, il pousse les candidats au programme de télé-réalité au dépassement et donc à mieux se connaître, comme il le faisait avec les champions.

Avec la disparition de Tiburce, le sport perd une valeur sûre, originale, iconoclaste et attachante derrière la rudesse de son tempérament"

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.