“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

RCM basket d’attaque en 2020

Mis à jour le 07/01/2020 à 10:17 Publié le 07/01/2020 à 10:16
Roquebrune s’est donné de l’air avec une troisième victoire.

Roquebrune s’est donné de l’air avec une troisième victoire. L.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

RCM basket d’attaque en 2020

Et si les Roquebrunoises inversaient la tendance en 2020 ?

Et si les Roquebrunoises inversaient la tendance en 2020 ? C’est en tout cas un des vœux de Jean-François Weber, l’entraîneur de RCM basket, qui appelle ses joueuses à poursuivre leurs efforts pour arracher le maintien. Car avec ce troisième succès de la saison, les joueuses de l’équipe première se sont donné un grand bol d’oxygène tout en soignant le goal-average (+19 pts). « C’était un match important, il faut féliciter les filles qui ont su se mobiliser pour s’entraîner durant la période des fêtes. Ce n’est jamais facile », commentait le coach roquebrunois au terme de la rencontre. Les locales ont construit leur succès en première période, « en mettant de l’intensité notamment en défense, ce qui a contraint nos adversaires à shooter parfois après les vingt-quatre secondes ».

Noufe, meilleure « scoreuse » (19 pts) et Ben Saïd (12 pts) ont notamment contribué individuellement à la première victoire 2020. Une entame d’année qui va donc rebooster clairement le groupe, « il faut que ça parte de là », lançait enfin le technicien roquebrunois, qui espère bien jouer un mauvais tour à l’équipe de Meyzieu sur son parquet dimanche 12 janvier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.