Rubriques




Se connecter à

Rapid de Menton face à Ardziv dimanche à Lucien-Rhein

Les joueurs d'Hervé Berni débuteront le championnat ce dimanche à 15 heures au stade Lucien-Rhein avec la réception de l'Euga Ardziv.

L.B. Publié le 06/09/2018 à 05:16, mis à jour le 06/09/2018 à 05:16
Reibec, déjà buteur en Coupe de France.
Reibec, déjà buteur en Coupe de France. L.Boxitt

Les joueurs d'Hervé Berni débuteront le championnat ce dimanche à 15 heures au stade Lucien-Rhein avec la réception de l'Euga Ardziv. Une formation marseillaise à forte identité arménienne. Mais ce ne sera pas le premier match officiel des Mentonnais qui sont allés l'emporter le week-end précédent à Mouans-Sartoux 3-1 grâce à un doublé de Sanches-Silva et une réalisation de Reibec. Un succès comptant pour le deuxième tour de la Coupe de France qui fait le bonheur de l'entraîneur mentonnais. « Je suis satisfait du résultat mais aussi du contenu. On avait l'idée d'être bien en place avec un bloc défensif compact. On a affiché de la maîtrise et de la solidité malgré l'ouverture du score de nos adversaires. C'est logiquement qu'on s'est ensuite imposé dans les 20-25 dernières minutes où nous avons marqué trois buts ».

Groupe au complet

Le staff mentonnais s'apprête à recevoir une coriace formation phocéenne qui est une place forte du championnat de Régional 1.

 

« Je n'ai pas beaucoup d'infos sur Ardziv mais on sait que c'est un taulier de la poule. D'habitude, ils sont solides avec une forte identité et des joueurs offensifs de qualité. Ce sera un match difficile qui va nous mettre de suite dans le vrai », poursuit Berni.

Le technicien mentonnais disposera par ailleurs d'un groupe au complet hormis Scaniglia (indisponible).

« À nous d'être solide défensivement dimanche et de marquer un ou deux buts tout simplement », espère le coach du ROSM, qui entend bien entamer la saison avec trois points à la clé.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.