“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Rallye Monte-Carlo: Ogier en roue libre

Mis à jour le 24/01/2015 à 18:08 Publié le 24/01/2015 à 17:55
Troisième journée rallye de Monaco
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rallye Monte-Carlo: Ogier en roue libre

Après avoir sillonné les Hautes-Alpes en long, en large et (surtout) en travers, les concurrents du 83e Rallye Monte-Carlo ont repris le chemin de la Principauté.

Après avoir sillonné les Hautes-Alpes en long, en large et (surtout) en travers, les concurrents du 83e Rallye Monte-Carlo ont repris le chemin de la Principauté ce samedi.

Sans surprise, depuis la mésaventure de Sébastien Loeb (DS3 WRC), considérablement retardé suite à un choc brutal avec une pierre vendredi soir, c'est son successeur sur le trône de champion du monde WRC qui fait cavalier seul en tête.

Durant la 3e étape marquée par l'annulation d'une spéciale noire de monde pour raisons de sécurité (ES 9), Sébastien Ogier n'a pris aucun risque, se permettant de concéder plus d'une minute à son coéquipier finlandais chez Volkswagen, Jari-Matti Latvala, désormais pointé à 42''8 du leader.

«Nous avons fait des choix de pneus conservateurs pour négocier les longues spéciales de Faye (ES 10) et Sisteron (ES 12) et je suis souvent resté sur la défensive, histoire d'éviter toute mauvaise surprise», explique le pilote de la Polo numéro 1, désormais tout près de décrocher son troisième trophée monégasque.

La marque allemande monopolise toujours le top 3, avec Mikkelsen dans le sillage de Latvala, tandis que le Norvégien Mads Ostberg (DS3) domine pour l'instant la «course des autres»: 4e à 2'42''.

Sébastien Loeb? Bien qu'un tantinet moins incisif, de son propre aveu, l'Alsacien s'est adjugé un meilleur temps (ES 11). Relégué à la 15e place vendredi soir, il occupe maintenant le 9e rang et devrait donc grappiller quelques points pour Citroën, son ultime objectif.

Au programme de l'étape finale programmée ce dimanche matin dans le haut pays niçois figurent trois spéciales, dont l'incontournable col de Turini (ES 14, La Bollène-Sospel, 10h45). Pour les effusions de champagne à l'arrivée, rendez-vous à 13h50, place du Palais.

Classement provisoire samedi soir (après l'ES12, ES9 annulée):

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Volkswagen Polo-R) 3 h 00:39.9
2. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) à 42.8
3. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/Volkswagen Polo-R) à 1:49.8
4. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) à 2:42.8
5. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 3:16.1
6. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 3:20.8
7. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 4:51.7
8. Martin Prokop-Jan Tomanek (CZE/Ford Fiesta RS) à 8:17.5
9. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) à 9:02.2
10. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 10:06.0
11. Stéphane Lefebvre-Stéphane Prévot (FRA-BEL/Citroën DS3) à 10:20.8
12. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Fiesta RS) à 11:17.1
13. Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (POL/Ford Fiesta RS) à 11:53.8 ...

Abandons: Bryan Bouffier-Xavier Panseri (FRA/Ford Fiesta RS), sortie de route (ES2) Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS), sortie de route (ES10)

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales (ES9 annulée): Kubica 4 (ES4, ES5, ES7, ES10), Loeb 3 (ES1, ES3, ES6, ES11), Ogier 2 (ES2, ES8), Meeke 1 (ES12)


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.