“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Rallye: les princesses sont arrivées!

Mis à jour le 04/06/2012 à 10:38 Publié le 04/06/2012 à 07:04
princesses
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rallye: les princesses sont arrivées!

Cent vingt-quatre participantes parties de Paris ont rejoint la ligne d’arrivée dans la bonne humeur

Cent vingt-quatre participantes parties de Paris ont rejoint la ligne d’arrivée dans la bonne humeur

Une coupe de Champagne pour passer sous le drapeau à damier à Fontvieille et la fatigue des 1.700 km parcourus depuis Paris s'envole.

L'élégance ultime des soixante-deux équipages engagés réside sans doute dans la bonne humeur affichée sur la ligne d'arrivée par les princesses de la route qui ont traversé la France en six jours, empruntant le chemin des écoliers.

Mais que reste-t-il aux hommes ?

Des épreuves de régularité sur les routes de campagne à raison de 350 km par jour, un bon défoulement sur le circuit du Castellet avant de rallier Monaco et voilà nos cent vingt-quatre participantes prêtes à faire la fête, non sans avoir vérifié l'eau et l'huile de leurs mécaniques de collection.

Ceux qui voient ce rallye comme une pyjama party pour femmes de 40 ans seront déçus d'apprendre que ces dames consciencieuses et endurantes savent se montrer solidaires dans les quelques incidents rencontrés sur le parcours.

A la tête d'une organisation sans faille, Viviane Zaniroli initiatrice de cette épreuve sportive revient sur sa motivation : « Dans les rallyes auxquels je m'intéressais j'observais qu'il y avait trop de messieurs au volant et des femmes au road-book qui se faisaient souvent enguirlander... J'ai voulu prouver que les femmes savaient conduire. Et ça marche depuis 13 ans ! Les filles ont bien compris l'esprit du jeu. Cette édition en est un bel exemple ».

Cette année encore Elisa-Noémie Laurent et Béatrice Bayle se classent premières au général sur leur Lancia Fulvia Zagato de 1969 (n°13).

Mais pour une fois on ne dira pas que seule la victoire est belle... elles le sont toutes !

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.